Rennes : des collégiens découvrent la justice en la mettant en scène

Des collégiens dans les rôles de victimes, prévenus, juges et avocats / © Marc-André Mouchère / France 3 Bretagne
Des collégiens dans les rôles de victimes, prévenus, juges et avocats / © Marc-André Mouchère / France 3 Bretagne

Ils endossent la robe du magistrat ou celle de l'avocat le temps d'une représentation théâtrale d'audience correctionnelle. Ces collégiens se retrouvent acteurs dans une vraie salle d'audience au Tribunal de grande instance devant le public et leurs familles.

Par Marc-André Mouchère

Ce vendredi 7 juin, les élèves de quatrième du collège Françoise-Dolto de Pacé (Ille-et-Vilaine) ont donné en représentation théâtrale trois procès fictifs au Tribunal de grande instance de Rennes (Cité judiciaire).
 

Mettre en scène la justice pour la comprendre

À travers ces audiences correctionnelles fictives, ils abordent la question du jugement des délits (vols, stupéfiants, violences conjugales...). Une découverte de la justice et de son fonctionnement en endossant les rôles de tous les protagonistes. Les collégiens mènent ainsi, avec leurs professeurs de Français et d'Education civique, une réflexion citoyenne sur les droits et la justice en France. Ils découvrent aussi des métiers comme magistrat ou avocat, ainsi qu'un vocabulaire particulier. L'occasion de comprendre que, en France, on n'est pas jugé pour ce qu'on est mais pour ce qu'on fait, et suivant des règles précises pour respecter les droits de la défense et de la victime.
 

Un projet pédagogique très complet

Pour les professeurs de Lettres et d'Histoire-géographie du collège, c'est un projet interdisciplinaire. Du français, de l'éducation civique et morale à travers des travaux de groupes. Les élèves apprennent à écouter, à observer et à raisonner ensemble. Pour monter leurs trois audiences fictives, ils ont assisté à de véritables procès correctionnels en début d'année, lu des affaires dans les journaux puis écrit les scénarios. Ils découvrent qu'avant eux de grands auteurs littéraires en ont fait autant.

Le projet "justiscène" est renouvelé chaque année depuis douze ans. C'est un partenariat entre la Justice et l'Éducation nationale. Il est coordonné par le Conseil Départemental d'Accès au Droit (CDAD35).

Sur le même sujet

L'électricité en Bretagne

Les + Lus