Pour une rentrée responsable, 1001 petits gestes qui changent (la tête de votre poubelle l'été prochain)

Se fournir en seconde main, acheter Ecolabel européen, privilégier les matériaux recyclés ou d’origine naturelle … l’Ademe, désormais renommée Agence de la Transition écologique énonce trois grands principes utiles pour réduire ses déchets.

Les fournitures scolaires reviennent à chaque rentrée. A vous d'introduire de la nouveauté
Les fournitures scolaires reviennent à chaque rentrée. A vous d'introduire de la nouveauté © C. Jauneau FTV
Il est encore temps de ne pas sombrer sous la masse flottante des achats de rentrée. Pour cela, l'Ademe, ex-agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, renommée Agence de la transition écologique, propose trois grands principes:

Réutiliser ou acheter d'occasion

L'Ademe vous suggère de "commencer par identifier ce qui se réutilise facilement d'une année sur l'autre (ciseaux, règles ...)."

On notera toutefois que certains outils, comme le compas, semblent atteints d'une obsolescence programmée. Le fabriquant conçoit-il intentionnellement des compas qui ne résistent pas plus de quelques semaines ?

Par ailleurs, les cahiers de l’année scolaire précédente réclament parfois eux aussi un sursis.
Les pages griffonnées peuvent être discrètement arrachées, sans que votre enfant s’estime lésé (à cet effet, conserver ostensiblement les pages arrachées dans un carton). Face à d’éventuelles récriminations de la part de votre enfant, qui veut du neuf, une stratégie se déssine: focaliser son attention et concentrer votre budget sur un seul objet. La trousse ou l’agenda, presque considérés comme un acccessoire de mode permettant d'exprimer sa personnalité, s’y prêtent bien. 

Enfin, des ressourceries et autres magasins de seconde main proposent désormais des fournitures scolaires et équipements de bureau.
 

  Se fier aux labels environnementaux


Mais attention, la couleur verte qu'affectionne particulièrement la grande distribution en ce moment ne veut pas dire grand-chose.

Trois labels sont véritablement sérieux, pour les fournitures scolaires comme pour la lessive: "Ecolabel européen", "Ange bleu" (allemand), Nordic Ecolabel (Norvège et Suède). Ils font l'objet d'un cahier des charges, auquel le fabriquant doit se conformer, et surtout, le respect de ce cahier des charges est contrôlé par un organisme indépendant, comme l'Afnor par exemple.
 
L' Ecolabel européen et, juste à côté, l'Ange Bleu (der Blaue Engel en allemand)
L' Ecolabel européen et, juste à côté, l'Ange Bleu (der Blaue Engel en allemand) © C. Jauneau FTV



Choisir des fournitures fabriquées à partir de matériaux recyclés ou naturels


Halte-là cahier à couverture en plastique! D'accord tu es plus résistant, mais tu n'as pas le charme désuet du protège-cahier (en plastique certes, mais réutilisable) ou du papier cadeau qui protège aussi, tout en apportant une touche de Noël qui fait chaud au coeur.

L'Ademe propose une liste de ce qui est bon pour la planète, bon pour votre enfant: 

"crayons en bois naturels sans vernis ni teinture ;
taille-crayons en bois ou en métal ;
gommes en caoutchouc naturel non teintées ;
règles en bois ou en métal, ni colorées, ni vernies…
 feutres à base de colorants naturels lavables ;
 correcteurs sans solvant, à base d'eau ou d'alcool ;
 surligneurs à base d'alcool, sans métaux lourds, en polypropylène plutôt qu'en PVC ;
colles sans solvant toxique mais fabriqués à partir d’eau ou d’une base végétale ;
 calculatrices solaires ;
 stylos à bille en plastique recyclé "


 

"Un certain nombre de fournitures et de produits contiennent des composants allergisants, irritants ou toxiques. Il est essentiel de les identifier à l’achat et/ou de faire attention dans leur utilisation." 

Ademe



Ce qui veut dire notamment: l'objet n'a pas été conçu pour être machouillé 7 heures par jour, mais dans les faits, il l'est !

Comment faire? 

En l'absence de précision, l'Agence de la Transition écologique propose simplement de "choisir des matériaux écologiques et naturels".

 

 "C’est éviter d’émettre dans l’atmosphère des particules nocives, par exemple les composés organiques volatils, qui dégradent la qualité de l’air intérieur des habitations ou des salles de classe." 

Ademe


Même sans être machouillés, certains objets peuvent nuire à la santé de votre enfant. Les colles, ou objets collés, les bois agglomérés, certains feutres, émettent des "composés organiques volatils", une pollution diffuse et invisible de l'air.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société environnement