Rentrée scolaire dans les lycées: en Bretagne, les manuels scolaires sont à la charge des familles

En cette rentrée 2019, c'est la douche froide pour les parents de lycéens qui doivent acheter les nouveaux manuels scolaires édités suite à la réforme des lycées. / © cc
En cette rentrée 2019, c'est la douche froide pour les parents de lycéens qui doivent acheter les nouveaux manuels scolaires édités suite à la réforme des lycées. / © cc

C'est l'un des points d'achoppement de cette rentrée scolaire. Avec l'entrée en vigueur de la réforme du lycée, les manuels scolaires sont à renouveler. En l'absence d'aide pour tous de la région Bretagne, la facture est souvent lourde pour les familles.

Par Hélène Pédech

Pour Françoise, c'est la grosse déconvenue de cette rentrée 2019. Cette mère de deux lycéens, qui vont faire leur entrée en Seconde et Première, a fait ses comptes dès juillet: 209 euros. C'est la somme qu'elle va devoir débourser pour acheter les huit manuels scolaires de ses enfants. "Le lycée achète le livre d'Histoire-Géographique, le reste est à notre charge... et ça pèse lourd dans le budget rentrée déjà conséquent en temps normal !"

 

Les anciens manuels inutilisables



Conséquence de l'entrée en vigueur de la réforme du lycée; l'intégralité des manuels scolaires est à renouveler pour les deux premiers niveaux de lycée. Les anciens livres, qui pouvaient être vendus d'occasion, sont quant à eux invendables.

 

"150 à 200 euros de livres par lycéen"



Un scandale pour Magalie Icher, présidente de la FCPE (Fédération des Conseils de Parents d'Élèves) d'Ille-et-Vilaine, qui dit avoir été submergée d'appels pendant l'été. "Le budget moyen pour l'achat de ces manuels est de 150 à 200 euros par lycéen. Vous imaginez, ce que cela représente pour les familles !"
 


Désengagement de la région Bretagne



L'investissement pèse d'autant plus sur les familles que la région Bretagne a décidé, cette année, de renoncer à la gratuité des manuels scolaires dans les lycées "alors que sept régions, en France, proposent pour cette rentrée la gratuité totale", constate Magalie Icher. C'est le cas notamment des Pays-de-la-Loire où la gratuité n'est pas remise en cause malgré la réforme du lycée. En Normandie, la région alloue 120 euros à chaque élève.
 
La carte de France des dotations des régions aux établissements pour l'achat des manuels scolaires pour la rentrée 2019 / © FCPE 35
La carte de France des dotations des régions aux établissements pour l'achat des manuels scolaires pour la rentrée 2019 / © FCPE 35

 

Privilégier le numérique



A ces inégalités territoriales, s'ajoutent des inégalités d'un établissement à l'autre. La région Bretagne propose à chaque établissement une dotation financière de 20 euros par élève. Charge à chaque établissement ensuite de choisir ses supports de cours sachant que la région encourage vivement les lycées à "s'engager dans la voie numérique [plutôt que] d'avoir recours à des collections papier". C'est l'option qu'ont retenue 200 lycées sur les 244 que compte la Bretagne. Dans les 44 autres établissements, une aide sera directement versée aux seuls élèves boursiers: entre 50 et 100 euros selon la formation.



Inégalités d'un lycée à l'autre



Conséquence, à Rennes, dans un même quartier, les lycéens de deux établissements voisins se voient logés à deux enseignes différentes: les uns n'ont presque rien à débourser pour leurs livres, tandis que les autres paient le prix fort.

Alors pour Françoise, ce sont les chèques culture de l'entreprise qui aideront à l'achat des livres pour ses enfants.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus