Saint-Malo : disparition au large de l'Argentine du navigateur Arnaud Dhallenne

Le Paradise est un sloop, habitué aux navigations extrêmes / © Page Facebook Club Croisière Aventure
Le Paradise est un sloop, habitué aux navigations extrêmes / © Page Facebook Club Croisière Aventure

Le navigateur malouin Arnaud Dhallenne a disparu en mer ce mardi 5 mars alors qu'il naviguait à bord du Paradise, un voilier de son entreprise de croisière, au large de l'Argentine. Il est passé par dessus bord ainsi qu'une autre personne. Ils sont tous les deux portés disparus. 

Par Thierry Peigné


Ce mardi 5 mars, à 10h30, au large de l'Argentine, le Paradise, un voilier immatriculé à Saint-Malo a été couché par une vague alors que les conditions météorologiques étaient mauvaises. Suite au chavirage du voilier, son skipper, le navigateur malouin Arnaud Dhallenne et une passagère sont passés par dessus bord. Six autres personnes se trouvaient sur ce voilier de croisière de 20 m de long qui appartient à la société malouine "Club Croisière Aventure".
 

Les recherches interrompues

Les secours argentins ont rapidement été déclenchés avec l'appui d'un avion britannique. Le bateau se trouvait à 2 000 km à l'est des côtes argentines et à 1 300 km au nord-ouest des iles Malouines au moment de l'incident. Les deux personnes disparues n'ont toujours pas été localisées.

Un appel a été lancé par le CROSS Gris Nez aux bateaux naviguant dans la zone pour tenter de retrouver les deux disparus. L'un d'entre eux, le Seabed Constructor, a pu prendre en charge la nuit dernière un des occupant du voilier, blessé à la tête.

Selon des informations confirmées par le CROSS Griz Nez (en charge des secours des bateaux français dans les eaux étrangères), les autorités argentines ont décidé d'arrêter les recherches en fin de matinée ce mercredi, considérant que le temps de survie était épuisé en raison des conditions de mer et le fait que les deux disparus ne portaient pas de gilet de sauvetage ou de combinaison de survie.

Le voilier, skippé par la navigatrice Morgane Ursault-Poupon, l'associée d'Arnaud Dhallene, fait route actuellement vers les Iles Malouines à la recherche d'un abri, les conditions de mer étant toujours mauvaises. La navigatrice a participé à la dernière route du Rhum en novembre dernier.
 

Un skipper reconnu à Saint-Malo

Dans un communiqué, le maire de Saint-Malo rend hommage au "skipper malouin estimé de ses pairs".
Par le biais de sa société, le marin proposait des croisières dans l’Atlantique sud. Son voilier, le Paradise, long de 20 mètres, avait été construit en 1982 pour naviguer dans ces eaux difficiles.
 

Sur le même sujet

L'ambiance à Tout Rennes Court

Les + Lus