Cet article date de plus de 4 ans

[Série] 2 - Dans le sillage de l'Hermione : le charpentier de bord

L'Hermione sera la star des fêtes maritimes de Brest 2016. Nous vous proposons de découvrir cinq métiers à l'oeuvre sur la réplique de la frégate de La Fayette. Le vaisseau embarque en permanence, un charpentier de bord.
L'Hermione à son départ de Brest en août 2015 - Le remorqueur Abeille Bourbon en arrière-plan.
L'Hermione à son départ de Brest en août 2015 - Le remorqueur Abeille Bourbon en arrière-plan. © R. Tanguy
L'Hermione, véritable cathédrale des mers, déplace sa coque de plus de 60 mètres de long : 1 200 m³ de bois assemblés, plus de 2 000 chênes débités pour la réalisation de sa structure, de son bordage et de ses matures.

Le bois, matériau noble et vivant, impose la présence d'un charpentier de bord, un savoir-faire incontournable pour assurer l'entretien et intervenir au quotidien sur le bateau, dans ses moindres recoins.
 
durée de la vidéo: 01 min 38
Les métiers de l'Hermione : charpentier de marine

 

L'Hermione en quelques chiffres :
L’Hermione est une réplique du navire de guerre français en service de 1779 à 1793, reconstruite dans l'ancien arsenal de Rochefort à partir de 1997 et lancée en septembre 2014.
Type : frégate de 12
Gréement : trois-mâts carré
Équipage : 80 marins
Caractéristiques techniques : longueur 66 m, maître-bau 11,24 mètres, tirant d'eau 5,78 m, tirant d'air 46,9 m
Déplacement : 1 166 tonnes à vide
Hauteur de mât : 56,5 m (grand mât)
Voilure : 2 200 m2
Caractéristiques militaires : 26 canons de 12 livres non fonctionnels
Armateur : association Hermione La Fayette
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hermione culture patrimoine mer sorties et loisirs fêtes maritimes de brest 2020 fêtes locales événements