Trophée Jules Verne : Spindrift 2 est (re)parti en quête d'un nouveau record

Spindrift 2 et ses douze hommes à bord vont tenter de boucler leur tour du monde en moins de 40 jours. / © © Chris Schmid / Spindrift racing
Spindrift 2 et ses douze hommes à bord vont tenter de boucler leur tour du monde en moins de 40 jours. / © © Chris Schmid / Spindrift racing

Spindrift 2 va-t-il réussir à boucler le tour du monde en moins de 40 jours ? C'est l'objectif que se sont lancés Yann Guichard et ses onze coéquipiers, partis mardi soir en quête du Trophée Jules Verne. 

Par Valérie Chopin


Yann Guichard persiste et espère bien signer. Voilà donc le skipper parti une nouvelle fois en quête du Trophée Jules Verne. "Notre bateau est pour nous le plus beau bateau du monde, c'est un bateau extraordinaire, qui a le potentiel pour battre le record" a-t-il souligné avant de partir une nouvelle fois à la conquête de ce trophée.
 

Persévérance...

Le navigateur a déjà tenté sa chance plusieurs fois. La première tentative remonte à novembre 2015 : le tour fut bouclé, mais en 47 jours et 10 heures. Soit (à l'époque) deux jours de plus que le record alors établi par Loïck Peyron à 45 jours 13 heures et 42 minutes.

Nouvelles tentatives en janvier 2018, mais Yann Guichard joue de malchance : il doit d'abord rebrousser chemin face aux conditions météo, puis démâte avant même de franchir la ligne d'arrivée.

En janvier 2019, lui et ses équipiers étaient cette fois bien partis, mais après 16 jours de course, ils avaient dû d'abandonner en raison d'une avarie au safran.

Tenace, le skipper persévère. le voilà donc reparti à l'assaut de ce Trophée Jules Verne avec à son bord, des hommes aussi expérimentés que motivés. "C'est le plus beau des records, c'est un voyage, une aventure, c'est loin d'être anodin", racontait-il avant de prendre le large.
 

Moins de 40 jours et 23 heures


Record à battre : 40 jours 23 heures 30 minutes et 30 secondes. C'est le temps qu'il avait fallu à Francis Joyon et ses 5 équipiers sur Idec Sport pour boucler son tour du monde en équipage le 26 janvier 2017. 

Yann Guichard et ses onze hommes d’équipage ont largué les amarres à La Trinité-sur-mer mardi à 11h30, avant de couper la ligne de départ ce 3 décembre 2019 à 20h55, entre le Phare de Créac’h (Ile d’Ouessant) et le Cap Lizard (Angleterre).

Pour valider leur tour du monde du monde en équipage, les hommes de Spindrift 2 vont devoir passer par les trois caps (Bonne Espérance, Leeuwin, Horn) et parcourir au moins 21 600 milles nautiques (environ 40 000 kilomètres) avant -dans l'idéal- le 13 janvier 2020. Sachant qu'ils devront avoir franchi la ligne avant 20 heures 27 minutes et 2 secondes (TU) pour décrocher le fameux Trophée Jules Verne.




 

ÉQUIPAGE DE SPINDRIFT 2 :

Yann Guichard (skipper)
Erwan Israël (navigateur)  
Jacques Guichard (chef de quart / barreur-régleur)  
Jackson Bouttell (barreur / numéro un)
Thierry Chabagny (barreur / régleur)  
Grégory Gendron (barreur / régleur)
Xavier Revil (chef de quart / barreur-régleur)
Corentin Horeau (barreur / numéro un)
François Morvan (barreur / régleur)  
Duncan Späth (barreur / régleur) 
Erwan Le Roux (chef de quart / barreur-régleur)
Benjamin Schwartz (barreur / numéro un)  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus