• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un voilier suspecté de transporter de la drogue brûle dans le Golfe de Gascogne

© Préfecture maritime
© Préfecture maritime

Ce vendredi, un voilier, suspecté de transporter de la drogue allait être intercepté par la Marine nationale dans le Golfe de Gascogne, lorsqu'il a subitement été ravagé par un violent incendie. L’équipage du voilier, embarqué sur le patrouilleur, est actuellement en route vers Brest.

Par Krystell Veillard

La préfecture maritime suspectait un voilier faisant route vers l'Europe, avec deux hommes à bord et battant pavillon des Pays-Bas de transporter une grosse quantité de drogue. Elle a alors organisé une mission conjointe avec des avions des douanes et de la patrouille maritime.

Le voilier incendié à l'approche du patrouilleur de la Marine nationale


Jeudi soir, un patrouilleur de haute mer de la marine nationale a appareillé de Brest et ce vendredi au lever du jour, dans les eaux internationales, alors qu'il s’approchait du voilier suspect, un ketch de 17 mètres, un violent incendie s’est brusquement déclaré sur ce dernier. L’équipage du patrouilleur a mis hors de danger les deux individus, un Français et un Espagnol, qui en tentant de fuir, avaient sauté du voilier, puis il a tenté de maîtriser l’incendie pour récupérer des preuves.

Les deux membres d'équipage ramenés à Brest


Le voilier a sombré vers 11h30 par plus de 4000 mètres de fond, mais non sans laisser de preuves d’un transport de stupéfiants. "De la drogue a été saisie", a confirmé vendredi soir une porte-parole de la préfecture maritime, sans pouvoir dans un premier temps en préciser la nature, ni la quantité. Les deux membres d’équipage du voilier devraient être remis aux autorités judicaires dès l’accostage du patrouilleur à Brest ce samedi en milieu de journée. Ils seront placés en garde à vue pour trafic de stupéfiant en bande organisée.

Sur le même sujet

Fabian Lahaie, avocat des familles.

Les + Lus