• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Les chasses présidentielles dans “On a retrouvé la Mémoire”

Chaque année dans le Domaine de Chambord étaient organisées des journées de chasse, offertes par le Président de la République à ses invités pour des échanges informels entre hauts responsables ou hommes politiques et pour mettre en valeur le patrimoine cynégétique de la France.

Par Anne Lepais

Chaque année dans le Domaine de Chambord étaient organisées des journées de chasse, offertes par le Président de la République à ses invités pour des échanges informels entre hauts responsables ou hommes politiques et pour mettre en valeur le patrimoine cynégétique de la France.

Ces chasses présidentielles avaient partiellement disparues sous Jacques Chirac, à Marly et Rambouillet.
Restait Chambord, jusqu’à ce qu’en 2010 elles soient définitivement stoppées par Nicolas Sarkozy dans une lettre où il annonçait « je décide de mettre un terme aux chasses présidentielles, qui seront remplacées par de simples battues de régulation, nécessaires aux équilibres naturels, et qui seront confiées à la gestion du ministre de l’agriculture »

Dans « On a retrouvé la Mémoire »  nous retournons, avec Jean d'Haussonville, directeur du Domaine de Chambord, sur la présentation à Georges Pompidou, Président de la République de l'époque, du tableau de chasse du 10 janvier 1971, avec gardes républicains en grande tenue et flambeau.
Retour également en 1976 avec un autre Président de la République, très à l’aise dans le monde de la chasse, Valéry Giscard d'Estaing.

>>> voir le reportage de Flavien Texier et Benoit Bruère
Les chasses présidentielles dans "On a retrouvé la Mémoire"
Chaque année dans le Domaine de Chambord étaient organisées des journées de chasse, offertes par le Président de la République à ses invités pour des échanges informels entre hauts responsables ou hommes politiques et pour mettre en valeur le patrimoine cynégétique de la France - France 3 Centre-Val de Loire - Reportage : Flavien Texier et Benoit Bruère



 

 



 





Sur le même sujet

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus