Evadé de Châteaudun : Robin des lois retire son soutien s'il ne se rend pas

© France télévisions
© France télévisions

L'ONG de défense des détenus, Robin des lois, menace de retirer son soutien à l'évadé du centre de détention de Châteaudun, Stéphane Raye, si l'intéressé ne se rendait pas très rapidement.

Par Ch.L avec AFP

"Depuis deux jours, Robin des lois n'a plus de contact avec Stéphane Raye. À ce jour et à notre connaissance, il ne s'est pas rendu aux autorités. Ce choix est le sien mais dans le cas où il ne se rendrait pas dans les heures qui viennent, Robin des lois ne peut continuer à soutenir cette évasion", a indiqué l'ONG dans un communiqué paru lundi matin. 

Le détenu, évadé le 21 novembre, date à laquelle il n'était pas revenu d'une permission, a fait grand bruit mercredi dernier en affirmant dans une interview à visage découvert avoir agi pour échapper à des dealers à l'intérieur de la prison qui le menaçaient de mort. 

Jeudi, le directeur interrégional des services pénitentiaires Centre-Est-Dijon avait accédé à cette demande, relayée par Robin des lois, lui assurant  que s'il se rendait, "il serait réintégré dans une autre prison" pour y "purger sa fin de peine en toute sérénité".

Or l'évadé ne s'est pas manifesté depuis cette date.

"Nous espérons (...) que Stéphane Raye comprendra vite qu'il n'y a pas d'autre issue que de s'en remettre à la parole des autorités", indique François Korber, délégué général de Robin des lois. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus