Cet article date de plus de 8 ans

"Lartigue, l'émerveillé" au Château de Tours jusqu'au 26 mai

"Depuis que je suis petit, j’ai une espèce de maladie : toutes les choses qui m’émerveillent s’en vont sans que ma mémoire les garde suffisamment" Extrait du journal de Jacques-Henri Lartigue en 1965.
© Jacques-Henri Lartigue
En 1963, une exposition au Museum of Modern Art (MOMA) de New York et la parution d’un article de dix pages dans Life (numéro vendu à des millions d’exemplaires, relatant l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas) sont les véritables points de départ de la reconnaissance de « Lartigue photographe ». 

L'exposition organisée conjointement par le musée du Jeu de Paume et la ville de Tours présente, en grands formats, plus de 100 photographies qui ont contribué à construire la célébrité de Jacques-Henri Lartigue
Elles ont été choisies dans les 135 grands albums qu’il a mis en page et légendés (un journal en images qui couvre le XXe siècle avec ses 14 423 pages).
Cent clichés pris entre 1902 et 1986, complétés par des citations extraites de son journal et une sélection de documents (albums, agendas illustrés de croquis, journal manuscrit, plaques négatives et positives), permettant d’approcher la démarche de Lartigue au plus près.

>>> voir le reportage de Jean-Paul Baume et Luc Perot


Agrandir le plan

 

L'exposition "Lartigue, l'émerveillé"
organisée conjointement avec le musée du Jeu de Paume et la donation JH Lartigue
Jusqu'au 26 mai 2013 au château de Tours avenue André Malraux

>>> voir aussi l'article consacré à l'artiste sur Culturebox 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
photographie expositions culture