Orléans: peut-on sécuriser le lycée Pothier ?

Lycée Pothier - Orléans - 15 janv 2013 / © Ch.L - France 3 Centre
Lycée Pothier - Orléans - 15 janv 2013 / © Ch.L - France 3 Centre

Après l’agression d’un professeur la semaine dernière, les enseignants réclament la fermeture du lycée pendant les heures de cours. Une mesure à laquelle s’opposent nombre de lycéens.

Par Christine Launay

Reportage Chloé Chauvris, Grégoire Grichois, France 3 Centre
DMCloud:29183
Lycee Pothier reportage


Après l’agression d’un professeur la semaine dernière, les enseignants réclament la fermeture pendant les cours des portails aux différentes entrées du lycée Pothier. Une mesure à laquelle s’opposent nombre de lycéens. Neuf-cent cinquante d’entre eux ont d’ailleurs signé une pétition remise lundi au proviseur demandant de revenir sur cette proposition. Le collectif de lycéens en colère menace désormais d’organiser un blocus total des cours jeudi si leurs demandes n’étaient pas satisfaites.   

Mardi 15 janvier 
Les grilles du lycée Pothier rue Eugène Vignat étaient grandes ouvertes ce matin. La condamnation des portes n’est pas encore effective. Pour cause, un Conseil d’Administration extraordinaire en présence de l’Inspecteur d’académie statuera à 18h sur les mesures de sécurité à prendre. Les élus devront tenir compte des réclamations des professeurs et des élèves. D’ores et déjà, il semble difficile pour l’administration de fermer les grilles après la rentrée de chaque cours. Qu’adviendrait-il des élèves dont le bus arrive en avance et qui profite de ce temps pour travailler au lycée ? Et de ceux dont les horaires nécessitent de quitter l’établissement avant la sonnerie ? Selon les lycéens, ce serait d’autant plus pénalisant qu’une minute de retard pourrait se transformer en une heure d’absence. (voir la video ci-desssous)

Que faire pour rassurer les enseignants ?
Jeudi dernier, les enseignants du lycée Pothier avaient exercé leur droit de retrait deux jours durant après l’agression d’un professeur de mathémathiques par un élève extérieur à l'établissement. Ils avaient obtenu un certain nombre de mesures limitant l'accès à l'établissement, dans le but d'assurer la sécurité des lieux.
- l'augmentation du nombre d'assistants d'éducation à l'entrée du lycée
- la fermeture du portail principal, rue Emile Zola, durant les heures de cours
- la fermeture définitive de l'accès de la rue Vignat, créé l'an dernier pour accéder au tramway.

Face à la fronde des lycéens, les enseignants devront sans doute revoir leurs exigences. Une solution de compromis consisterait à mettre en place un poste de surveillants aux entrées de l’établissement. Une présence dissuasive pour les individus étrangers au lycée qui tentent de s’y introduire et qui a déjà fait ses preuves.

 

video : réactions de Méline et de Abdoulaye, lycéens à Pothier
propos recueillis par Ch.Chauvris le 15 janvier

DMCloud:29043
itv lycéens Pothier


 



A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus