Cet article date de plus de 5 ans

La Brenne « Le pays des mille étangs »

Située dans le sud du Berry, la Brenne possède une richesse naturelle protégée en grande partie par un parc régional.

Etang de Brenne
Etang de Brenne © Sylvain Hadelin
Depuis des siècles, les hommes de Brenne créent et exploitent des étangs. Ils ont développé l'art de la maîtrise de l'eau, transformant ainsi la Brenne en « pays des mille étangs ». 
Ce développement a fait, des zones humides, des zones maraicageuses sous contrôle.
Les 850 000 hectares d'eau donnent aujourd'hui un millier de tonnes de poissons et fait, de la pêche, la principale ressource des habitants.

Petit à petit, les terres agricoles pauvres se sont transformées en territoire de chasse, entraînant ainsi une désertification du monde agricole et une perte des paysages cultivés au profit de la friche.
Mais ce changement valorise également le territoire et permet une ouverture vers le tourisme, pas un tourisme de masse, mais seulement des hommes et des femmes amoureux de la nature. Le Parc Naturel de la Brenne en est un bel exemple, Il permet de découvrir, sous la lumière de Brenne, une extraordinaire mosaïque de paysages dotée d'une flore et d'une faune très riche.

- les eaux vives sur la Creuse et l'Anglin qui permettent l’expression d'habitats humides tels que les tourbières ou les prairies humides

- l'eau calme sur la Claise et l'eau dormante des étangs sont des zones de marais ou les landes et les prairies humides caractérisent la Brenne.

Sylvain Hadelin, Jean Christophe Chesnay et Jean Marie Borès vous y conduisent.
les intervenants
- Alexandre Martin, architecte, directeur du CAUE 36
- Jean-Charles Vallet



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paysages environnement