Les petits brasseurs pénalisés par la hausse de la taxe sur la bière

Les brasseurs se sont acquittés en février du premier versement de leur taxe relevée de 160% en début d’année. « Une hausse qui se fait au détriment des investissements et des embauches » déplore Franck Bellon, à la tête d’une micro-brasserie dans l’Indre.

© France 3 Centre
Franck Bellon est installé à Villedieu-sur-Indre. Il produit 200 hectolitres de bière par an. Pour ce micro-brasseur, le droit d'accise, relevé en janvier de 160% est passé de 3 200 €  en 2012 à 8 300€ pour 2013. " Nous venons de faire le premier chèque aux douanes et bien que nous soyons en saison creuse, son montant est plus élevé qu’en période de pleine consommation. Cela met notre entreprise en difficulté. Nous avions des projets d’investissement et d’embauche auxquels nous devons renoncer. C’est le cas de beaucoup de brasseries. »

Les 15 micro-brasseurs de la région Centre ont bien tenté de résister. A l’automne, lors de l’examen de la hausse de la taxe par les deux assemblées, ils se sont constitués en collectif pour tenter d'obtenir une exonération pour les brasseries artisanales - qui produisent moins de 10 000 hectolitres par an. «  Les élus contactés nous ont assurés que les petites brasseries ne seraient pas concernées par le relèvement de la taxe. Et c’est tout le contraire qui s’est passé ».

A l’Atelier de la bière des Bellon, le brassage se fait toujours à la main avec des malts du Berry. On y fabrique plus de huit sortes de bières. Celle de Mars vient de prendre place dans le magasin. Conséquence de la hausse de la taxe sur la bière, son prix de vente a augmenté de 10 cts pour une bouteille de 33 cl et de 20 cts pour 75 cl.

Pour l’instant, l’augmentation des prix n’a pas eu d’incidence sur la consommation, "Janvier et février étant des mois habituellement creux ". Pour dresser un premier bilan des répercutions de la hausse du prix d’achat, Franck Bellon préfère attendre le printemps, après le démarrage de la saison.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

video: rencontre avec Vincent Crosnier, micro- brasseur en Eure-et-Loir . 
En 2012, sa bière, l'Eurélienne,  a reçu la médaille d'argent au concours général agricole du Salon de l'agriculture.  Un prix qui a mis cette bière, produite en Beauce, au même rang que ses concurrentes du Nord ou de l'Est. 

durée de la vidéo: 01 min 57
portrait Vincent Crosnier micro brasseur


France 3 au Salon de l'agriculture


Suivez l'actualité du 50e Salon de l'agriculture en continu, du 23 février au 3 mars 2013. France 3 Paris Ile-de-France et l'ensemble du réseau régional suit tous les temps forts du salon : reportages, diaporamas, portraits, directs, …
 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture