Des morilles cultivées en Eure-et-Loir, ça marche !

Culture de la morille en Eure-et-Loir / © Didier Le Pape
Culture de la morille en Eure-et-Loir / © Didier Le Pape

Les français sont les plus gros consommateurs de morilles au monde et les chinois les plus gros producteurs. Pour ces raisons, l'entreprise « France Morilles » basée en Dordogne a décidé de s'associer à un producteur chinois pour cultiver des morilles de manière industrielle en Eure-et-Loir. 

Par Anne Lepais

A vingt-cinq kilomètres de Chartres, 170 morilles BIO, sous serre, ont poussé de manière industrielle. C'est une première en France.
C'est un passionné de Champignon, Christophe Perchat, dont l'entreprise est basée à Gardonne en Dordogne qui a eu l'idée de  s'allier à des ingénieurs Chinois spécialisés dans la culture industrielle de Morilles.
Si aujourd'hui la Chine est le plus gros producteur de morilles, c'est en France que l'on trouve le plus de consommateurs d'où l'intérêt pour l'équipe de "France Morilles" de développer de manière importante la production...

>>> voir le reportage de Corinne Jean-Joseph et de Didier Lepape.
Intervenants
-Christophe Perchat, président de France Morilles
-Min Liu, directrice adjointe de France Morilles
Culture de la morille en Eure-et-Loir


La chasse à la morille


La cueillette des morilles est aléatoire et dépend de beaucoup de facteurs. La morille pousse souvent là où l'on ne s'y attend pas. Voici quelques astuces pour votre chasse à la morille.

Les morilles sont des champignons printaniers, très recherchés pour leur goût très délicat.
Il existe plusieurs espèces ou variétés divisées en trois groupes :

- Les morilles blondes (ou rondes)
- Les morilles noires (ou coniques)
- Les espèces apparentées ou confondues avec les morilles (Morillons, verpes, gyromitres...)

Où ?

Difficiles à distinguer les unes des autres, les morilles blondes sont des espèces rencontrées de la plaine à l'étage montagnard, dans des milieux très divers et insolites; sous les frênes, les arbres fruitiers, dans les parcs et jardins...

On trouve les noires dans la plaine avec une préférence montagnarde, le plus souvent sous, ou à proximité des sapins ou des épicéas. Mais aussi dans des lieux de stockage de bois, dans des emplacements où les bûcherons ont fait des feux, sans doute grâce à la soude des cendres, ou encore dans les décombres.

Toutes ces espèces ont besoin de substances sucrées pour fructifier, lilas, noisetier, saule blanc, lierre grimpant, ormes, épicéas, boulot ... On dit souvent que les morilles poussent sous les pommiers. En Normandie, où il y avait des pommiers partout, il était recommandé de les chercher sous les frênes. Elles aiment les terrains frais humides et calcaires.

Quand ?

les morilles peuvent avoir une évolution lente ou rapide suivant les conditions climatiques, d'autant plus qu' elles possèdent, malgré leur apparente fragilité, une bonne résistance aux intempéries.
La cueillette des morilles peut se faire de fin mars au mois de juin. Une année s'annonce bien quand il est tombé suffisamment de neige. Quand la lune se fait chaude et moite au premier quartier, on trouve des morilles à plein paniers.

Comment ?

Avec un couteau, non pas pour couper mais pour nettoyer le champignon avant de le mettre dans le panier (ça évite de les salir les uns des autres)
Surtout ne pas piétiner l'endroit de votre cueillette, ce serait compromettre la récolte de l'année suivante et laissez quelques morilles pour qu'elles se reproduisent.

 

Sur le même sujet

Inauguration du centre de formation de l'ADA Blois Basket 41

Les + Lus