4 pères en colère en haut de la cathédrale d'Orléans pour la nuit

© F3 Centre, N.Dahan
© F3 Centre, N.Dahan

Ils se battent pour leur droit de visite. Quatre pères de famille restent au deuxième étage de la tour de la cathédrale d'Orléans pour y passer la nuit. Quatre papas en colère et la maman en sont descendus. Ils souhaitent tous que la garde alternée devienne une obligation en cas de séparation.

Par L.A.

Le groupe de parents souhaite mettre en avant les problèmes de droit de visite que rencontrent les pères en cas de séparation du couple. Les "pères en colère" ont déployé plusieurs banderoles sur la cathédrale d'Orléans. Sur l'une cette inscription : "Pères bafoués, enfants volés, ça suffit", sur l'autre "Rapt parental, justice complice".

Une mère en soutien, retranchée elle-aussi dans la cathédrale cet après-midi​

La maman, qui vient de descendre du deuxième étage de la Cathédrale, réside à Saint Malo. Mère de cinq enfants, elle a proposé la garde alternée à leur père qui l'a refusée. Ses enfants souffrent de cette séparation. C'est le cas inverse des "papas en colère". Cette maman estime avoir affaire à un père démissionnaire. Elle souhaitait apporter son soutien aux huit "papas en colère" qui vivent mal la séparation d'avec leurs enfants.

Une partie du groupe est descendue

Quatre pères sont descendus peu après 18 heures mais l'action continue. Quatre autre pères en colère entendent passer la nuit en haut de l'édifice.

Comment sont-ils montés là-haut ?

Le groupe était constitué de pères (et d'une maman) venus de plusieurs endroits de France, dont la Bretagne ou des villes de Caen et de Périgueux. Ils ont investi la cathédrale à l'occasion d'une visite de l'édifice qu'ils ont eux-même organisée, a expliqué Jean Le Bail, un des membres du collectif.

Reportage France 3 Centre, Noémie Dahan, Philippe Alies :
DMCloud:65983
Peres en colères en haut cathédrale Orléans
Intervenants :
Stéphane Joly - du haut de la cathédrale, par téléphone
Scott Reis, Association Collectif pour la co-parentalité
Pierre Besson, Collectif de la grue jaune

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus