Trôo (41) : deux personnes en garde à vue

Le drame s'est produit dans la communauté des gens du voyage. / © France 3 Centre
Le drame s'est produit dans la communauté des gens du voyage. / © France 3 Centre

Depuis hier soir, deux personnes sont en garde à vue. On a appris par ailleurs que la victime a été tuée d'un coup de fusil de chasse tiré à bout portant.

Par Vanessa Hirson

Deux personnes ont été placées en garde à vue hier soir. Par ailleurs, d'après les premières constatations, aucune rixe n'a eu lieu avant le drame. L'arme qui a servi à tuer Elvis Vaudeville n'a toujours pas été retrouvée. Les auditions sont toujours en cours car "certaines déclarations sont incohérentes".

Selon les témoignages, il est minuit et demi dimanche 2 juin, lorsque les habitants du hameau de Chenillé, commune de Trôo, à 20 km de Vendôme entendent plusieurs coups de feu. A l’extérieur, dans l’allée qui mène à une maison d’un couple de gens du voyage sédentarisés, Elvis Vaudeville, 29 ans, est grièvement blessé à l’abdomen. Il a reçu un coup de fusil. Le blessé, un habitant de Montlouis-sur-Loire (Indre-et-Loire) n’est autre que le frère de l’occupante de la maison.

Il est amené à l’hôpital de Saint-Calais (Sarthe) puis est transporté à l’hôpital du Mans où il est opéré. Il décède quelques heures plus tard des suites de ses blessures.

Toujours pas retrouvé. Absence de traces de rixe. Poursuite des auditions cause incohérence de certaines déclarations. 2 personnes gardées à vue depuis hier soir.

Les premières investigations ont été menées sur place par les militaires de la brigade de recherches de la compagnie de Vendôme, la communauté de brigades de Montoire, les techniciens de l'identification criminelle de Blois aidés par des enquêteurs de la section de recherches d'Orléans.

Aujourd’hui, beaucoup d’incertitudes : Où se trouvait Elvis Vaudeville quand il a reçu ce coup de fusil : à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison ? Pourquoi les témoins entendent-ils plusieurs coups de feu alors que la victime n’a reçu qu’un impact?

D’après La Nouvelle République, la communauté des gens du voyage de Montlouis-sur-Loire où est issu la victime avait déjà été endeuillée par un crime il y a deux ans. Le 21 avril 2011, David Pétry, 34 ans, marié et père de deux enfants, est tué d'un coup de fusil dans sa caravane à Montlouis-sur-Loire. 

Beaucoup d'incertitudes autour de cette affaire. Les enquêteurs sont en phase de "vérification". / © France 3 Centre
Beaucoup d'incertitudes autour de cette affaire. Les enquêteurs sont en phase de "vérification". / © France 3 Centre

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La station de radioastronomie de Nancay (Cher)

Les + Lus