Indre : les portables aux abonnés absents

Un monde sans téléphone portable est difficile à imaginer en 2013 et pourtant c’est le quotidien d’un millier de personnes résidant dans trois communes autour du Blanc dans l’Indre (36) : Ingrandes, Saint-Aigny, Concremiers. 

Par V.H

Les touristes, les habitants mais plus inquiétant encore les médecins sont lassés par cette pénurie des ondes. « Je dois rester à côté de mon téléphone fixe. Que vous soyez chez Orange, SFR, Bouygues, vous n’avez pas de réception acceptable. Je trouve ça carrément inadmissible » s’exapère Nicolas Bouquet, chef de service à l'hôpital du Blanc.

Les opérateurs estiment que c’est un phénomène de mauvaise propagation des ondes, difficile à résoudre. Mais pour les élus des communes concernées, qui ont tiré la sonnette d'alarme, c'est surtout de la mauvaise volonté et le résultat d’un nouvel abandon des zones rurales.

Reportage de Catherine Lacroix et Jean Philippe Pazzini

DMCloud:84037
Problème téléphone portable
Interview de Serge Denys, maire d’Ingrandes, Nicolas Bouquet, chef de service à l'hôpital du Blanc/ Reportage de Catherine Lacroix et Jean Philippe Pazzini


Sur le même sujet

Les + Lus