• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Descendre le Mékong en hydrospeed: le nouveau défi de Rémi Camus

Rémi Camus s'entraîne au maniement de l'hydrospeed en Espagne - mai 2013 / © Club de Nage en Eau Vive, mai 2013
Rémi Camus s'entraîne au maniement de l'hydrospeed en Espagne - mai 2013 / © Club de Nage en Eau Vive, mai 2013

Après avoir traversé l'Australie en courant et sans assistance, Rémi Camus, jeune aventurier de 28 ans, s'est lancé un nouveau défi : descendre les eaux tumultueuses du Mékong à bord d'un hydrospeed. 

Par Ch.L/A.Métais

L'aventure démarrera en octobre et sera suivie par sept établissements scolaires de Bourges (Cher). L' objectif de Rémi Camus: faire prendre conscience de la pollution du Mékong. Long de 4 400 kms, le fleuve traverse une bonne partie de l'Asie. Pour dormir et se nourrir, Rémi compte sur des rencontres avec la population locale. Chaque étape lui permettra d'évaluer les problèmes d’eau potable. 

C'est un pari risqué pour le jeune aventurier qui met toutes les chances de son côté en surveillant la conception de son hydrospeed et en continuant ses entraînements en eaux vives. " C'est une expédition à risques mais calculée. Ca fait un an et deux mois que je travaille à monter le projet "Mékong" explique  Rémi. A raison de 25 à 30 km par jour parcourus, il estime la durée de son périple à quatre mois.
>>> http://www.expedition-terre-inconnue.com/

Reportage Aline Métais, Nicolas Chigot
DMCloud:93703
Un hydrosspeed pour descendre le Mékong

Intervenants: 
  • Rémi Camus, aventurier 
  • Rémy Salmon (Concepteur matériaux aéro-composite)


     / ©
    / ©

     

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus