Cet article date de plus de 7 ans

Mutinerie à Blois : la famille du détenu demande la lumière sur son décès

Son décès avait été à l'origine de la mutinerie de la Maison d'arrêt de Blois. La famille du détenu, décédé dans sa cellule, demande que les circonstances de sa mort soient clairement établies. 

La Maison d'arrêt de Blois
La Maison d'arrêt de Blois © F3 Centre
"La famille souhaite que toute la lumière soit faite sur les circonstances obscures et suspectes de ce décès, d'autant que le jeune Mounir n'avait que 24 ans, qu'il était sportif et ne présentait aucun problème de santé", a expliqué Maître Samia Maktouf, l'avocate de la famille de Mounir Belhoussine. A l'issue des résultats de l'autopsie, la famille n'écarte pas la possibilité de déposer une plainte pour homicide involontaire.

Un décès à l'origine de la mutinerie à la prison ​de Blois

Soixante détenus ont refusé de remonter de promenade lundi vers 10H30. Ils contestent le diagnostic porté sur l'homme retrouvé mort le matin même dans sa cellule. Selon les médecins, ce décès serait du à une rupture d'anévrisme. 
Des détenus disent avoir vainement tenté d'alerter les surveillants le soir du décès. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers