Vidéo de l'interpellation musclée : pourquoi a-t-il filmé ?

Le jeune vidéaste qui a filmé l'interpellation musclée de Joué-les-Tours, dimanche dernier explique pourquoi il a mis cette vidéo sur Internet.

© France 3 Centre
En ce dimanche matin, ce sont des cris dans la rue qui ont réveillés Selim. Il est 7 heures. Le jeune homme s'approche de la fenêtre pour voir ce qui se passe. Très vite, il prend son téléphone portable pour filmer la scène : une arrestation qui, selon lui, "part trop loin". 

Son film montre une interpellation musclée, filmée du haut de son appartement. Au milieu de la chaussée, un policier frappe une femme à l’aide d’une matraque. Il utilisera ensuite une bombe lacrymogène contre elle.

D'après les policiers, la femme cherchait à empêcher une interpellation

Selon les policiers, la femme en question aurait tenté, de façon répétée, de mordre l’un d’eux. Elle aurait également tenté d'attraper la radio du policier, afin d’empêcher l’interpellation du conducteur du véhicule, un homme en état d'ébriété qui refusait de se soumettre à l'ethylotest.
Le conducteur faisant par ailleurs l'objet d'un mandat de recherche, il a été écroué à la Maison d'arrêt de Tours. 
La femme de la vidéo fera l'objet d'une convocation devant le tribunal pour outrage à agent et rébellion.

Reportage France 3 Centre, Patrick Ferret, Didier Collin
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers