Equitaxe: lâchers de ballons à Paris

Lâcher de ballons contre l'équitaxe devant le ministère de l'Economie et des FInances - Bercy- le 23 dec 2013 / © C.Bian Rosa
Lâcher de ballons contre l'équitaxe devant le ministère de l'Economie et des FInances - Bercy- le 23 dec 2013 / © C.Bian Rosa

Des dizaines de ballons, dont certains en forme de chevaux, ont été lâchés lundi à Paris, par les représentants des centres équestres et de la filière en colère pour protester contre la hausse de la TVA à 20% à compter du 1er janvier. 

Par Ch.L avec AFP

A Paris, une cinquantaine de camions servant habituellement à transporter des chevaux se sont installés devant le ministère de l'Economie à Bercy, protégé par un important cordon policier. A 13h00, les ballons se sont envolés sous  le regard d'une centaine de dirigeants de clubs équestres venus manifester du Centre, d'Auvergne, et du Limousin avec une dizaine de poneys. 

"C'est la mort du petit cheval !", a lancé Gilles Barré des écuries des Nauds dans l'Eure-et-Loir tandis  / © C.Bian Rosa que d'autres brandissaient des pancartes "Non à l'Equitaxe!" ou "80.000 chevaux en sursis", en référence aux nombreux d'animaux qui risquent d'être euthanasiés si les clubs équestres font faillite.

D'autres lancers de ballons étaient prévus au Mont Saint-Michel, devant le parlement européen à Strasbourg, à Bruxelles, La Haye, Stuttgart, au Luxembourg et à Barcelone.

A partir de janvier 2014, les centres équestres seront soumis à une TVA à 20% (au lieu de 7% actuellement). Cette décision vise à mettre les centres équestres en conformité avec la réglementation européenne.

Face à la mobilisation, le gouvernement français a tenté de négocier avec Bruxelles. Sans résultat. Il a donc proposé à la filière des mesures d'accompagnement. Outre la création d'un fonds spécifique de soutien, il a été décidé du maintien pour un an du taux réduit pour tous les contrats signés avant le 31 décembre. 

Plus de 2,3 millions de Français pratiquent le sport équestre dans près de 7.000 centres. Il s'agit de la troisième fédération sportive derrière le football et le tennis, selon le groupement hippique national. 

reportage à Bercy de C.Bian Rosa et A.Rigodanzo 
avec 
Pascal Deboudt, Président Comité Régional d'Equitation Centre Val-de-Loire, Sylvie Laboute, Centre équestre de l'Epineau (Cher) et Victorine
Cavalière, 
Ecurie des Nauds (Eure-et-Loir)

DMCloud:140401
Manifestation contre l'équitaxe à Bercy





A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus