Cet article date de plus de 7 ans

La pièce d'identité non requise pour les communes de moins de 1000 habitants

Un décret du 19 mars vient de supprimer l’obligation pour les électeurs des communes de moins de 1 000 habitants de présenter un titre d’identité au bureau de vote. 
A deux jours de municipales, la mesure devrait être bien accueillie par les édiles des petites communes et notamment à Gargilesse dans l'Indre. Le maire Vanik Berberian, par ailleurs président des maires ruraux, en avait appelé au "bon sens" début mars. Car dans cette petite commune de 350 habitants, tout le monde se connaît et Vanik Berberian avait annoncé qu'il ne se montrerait pas intraitable avec ses administrés s'ils ne présentaient pas leur pièce d'identité le jour du vote. "Il faudrait demander à des personnes de prouver qu'elle sont bien celles qu'on sait qu'elles sont" avait-t-il ironisé. 

Depuis le 18 octobre 2013, la réglementation impose aux électeurs de justifier de leur identité. Elle était exigée jusqu'ici dans les communes de plus de 3 500 habitants. 

De l'aveu même des pouvoirs publics, le décret du 19 mars 2014 qui supprime cette obligation pour les communes de moins de 1000 habitants vise à favoriser la participation électorale. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020