• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Gilles Caron : « Le conflit intérieur » au château de Tours

Bataille de Dak To, Viêtnam, soldat américain
novembre-décembre 1967
Gilles Caron - Tirage d’époque, épreuve argentique © Fondation Gilles Caron
Bataille de Dak To, Viêtnam, soldat américain novembre-décembre 1967 Gilles Caron - Tirage d’époque, épreuve argentique © Fondation Gilles Caron

Durant tout l'été, l'exposition « Conflit intérieur » propose une rétrospective des travaux photographiques du reporter de guerre Gilles Caron. Des photos chocs qui ont fait le tour du monde et sont entrées dans l'histoire à voir jusqu'au 2 novembre au Château de Tours.

Par Anne Lepais

Au milieu des années 1960, Gilles Caron (1939-1970) entre à l’agence Gamma, qui réunit une génération de reporters soucieux d’indépendance. Le photographe se distingue rapidement par son courage et son talent. En cinq années, avant de disparaître lors d’un reportage au Cambodge, il produit plus de cinq cents reportages dont certains marquent l’histoire du photojournalisme.
Figure mythique du photojournalisme français, Gilles Caron fait entrer son métier dans une ère nouvelle. Héritier de la tradition du reportage de guerre inaugurée par Robert Capa dans les années 1930, il annonce la figure de l’auteur des années 1970.
Homme d’action tout autant qu’esprit littéraire, le conflit est pour lui un enjeu d’information tout autant qu’un questionnement personnel. Partant couvrir la guerre des Six Jours (1967), le Viêtnam (1969) ou bien encore la guerre du Biafra (1968), Gilles Caron s’introduit au cœur des événements mais s’interroge sur le sens de son métier. À Paris, Londonderry ou Prague – entre 1968 et 1969 –, les reportages qu’il réalise pour l’agence Gamma portent la marque de cette réflexion, qui annonce la crise du photojournalisme.
[…]
Extrait du texte de Michel Poivert, commissaire de l’exposition.

Regroupant 150 images et documents d’archives provenant de la Fondation Gilles Caron, de la collection du Musée de l’Elysée et de collections privées, l’exposition propose un parcours en six temps vous permettant de découvrir ou redécouvrir l’un des plus importants photo-reporters du XXème siècle.

Reportage : Denis Gannay-Meyer, Jean-Philippe Tranvouez et Philippe Gay
Intervenants : Hugues Vassal, photographe-Cofondateur de l'agence Gamma
Exposition Gilles Caron au château de Tours jusqu'au 2 novembre 2014


Voir aussi le portrait filmé de l'exposition

Exposition en collaboration avec le Jeu de Paume et la ville de Tours et en partenariat avec France 3 Centre


Château de Tours
25 avenue André Malraux
37000 Tours
Tél. : 02 47 21 61 95
Horaires : du mardi au vendredi
de 14H à 18H,
samedi et dimanche 14H15 à 18H.
Entrée gratuite

► site officiel de la manifestation

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus