• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le procès de M.Chat est annulé

Thoma Vuille en train de graffer M.Chat. / © France 3 Centre
Thoma Vuille en train de graffer M.Chat. / © France 3 Centre

M.Chat devait comparaître, ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de Paris. La RATP réclame 1.800 euros de dommages et intérêts pour "les dégradations" commises à la station de métro Châtelet. Le procès a été annulé pour vice de forme.

Par D.Cros

Le procès de M.Chat qui devait avoir lieu, ce mercredi au tribunal correctionnel de Paris, a été annulé pour vice de forme. La raison : la convocation adressée à M. Chat visait des articles de loi qui ont été abrogés. La défense a déposé une requête en nullité. Le tribunal l’a validée.

Serge Grouard, député maire d'Orléans (UMP) était présent à l'audience pour le soutenir. Il avait déclaré lors de la condamnation de l'artiste : "pour moi cela ne relève pas du tag, cela ne relève pas de la dégradation des bâtiments et des murs, c'est une création. Je ne comprends pas personnellement cette procédure devant la justice". 

Thoma Vuille comparaissait pour avoir refuser de payer les 1.800 euros de dommages et intérêts que lui demande la RATP. Début août, le street artiste a été convoqué par la police pour des dégradations. Il est accusé d'avoir dessiné des chats jaunes sur les murs de la station de métro Châtelet.  


 / © France 3 Centre
/ © France 3 Centre

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus