Cet article date de plus de 6 ans

Miss France : Orléans dénonce l'opportunisme de la région Centre

Le maire d'Orléans (UMP), Serge Grouard, dénonce l'annonce de partenariat publicitaire de la Région Centre pour le gala Miss France. Il parle "de coup de communication". Explications. 

Flora Coquerel, Miss France 2014 et Serge Grouard, maire d'Orléans
Flora Coquerel, Miss France 2014 et Serge Grouard, maire d'Orléans © F3 Centre; C.Krief

La région Centre aurait décliné une offre de partenariat, pour Miss France 2015, avec la ville d'Orléans​ 

Serge Grouard, le maire d’Orléans, n’apprécie pas vraiment l’annonce du partenariat conclu par la région Centre pour le gala Miss France qui se tiendra le samedi 6 décembre 2014 au Zénith d’Orléans. Une information révélée par nos confrères de la République du Centre. 

"La Région se fait-elle de la publicité sur le dos de la mairie d’Orléans ?" : c’est la question posée dans le titre du communiqué de la Mairie d’Orléans. La région Centre a conclu un partenariat pour la diffusion de spots publicitaires lors de la soirée de l’élection Miss France 2015 qui sera retransmise en direct sur TF1. Selon nos confrères : "La région Centre-Val de Loire apparaîtra lors d’une signature de six secondes - au même titre que les trois partenaires historiques de la société Miss France - et ce, avant et après chaque coupure publicitaire".

La région a prévu environ 200.000 euros pour sa campagne télévisuelle sur TF1. Serge Grouard, maire d’Orléans, déclare dans son communiqué : "Nous avions proposé à la Région d’être partenaire de la mairie d’Orléans. Elle nous a proposé 7.000 € ! A l’heure où nous faisons tous des économies, et que le budget communication Miss France de la Région aurait pu nous aider à couvrir une grande partie, voire la totalité, de la dépense pour l’organisation, nous attendons leurs explications".

La région Centre apparaîtra dans des spots après chaque coupure publicitaire de l'élection de Miss France 2015

Contacté François Bonneau, président de la région Centre (PS) n'a pas souhaité s'exprimer. Il a déclaré : "la région ne souhaite pas alimenter cette polémique lancée par la mairie d'Orléans", avant de préciser, "il ne s'agit pas de la même enveloppe budgétaire". 




L'intégralité du communiqué de la Mairie d'Orléans :

© Mairie d'Orleans


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
miss france polémique