Cet article date de plus de 7 ans

Animateur de l'architecture et du patrimoine, un métier passionnant !

Notre série PAYSAGES s'intéresse à la relation que nous entretenons avec nos territoires. Parfois cette relation passe par des médiateurs, des professionnels du paysage, de l'architecture ou du patrimoine. Sylvain Hadelin nous propose de rencontrer Laurianne pour parler métier et passion. 
Laurianne est animatrice de l'architecture et du patrimoine pour le syndicat mixte du Pays Loire Touraine, au total 58 communes. Elle a pour mission la valorisation du territoire et de son patrimoine. Cela parait simple, et l'on pourrait imaginer que son métier se résume à la visite guidée des grands monuments, mais la notion de patrimoine est bien plus complexe...

Sa mission

Laurianne à pour priorité la valorisation, la sensibilisation ainsi que la réappropriation du patrimoine auprès du public. Elle propose donc un programme d’animation et d’actions de communication destiné à donner des clefs de lecture du territoire et de ses spécificités : projets pédagogiques, expositions, publication, visites, ateliers…

Ses actions

Ses actions font systématiquement le lien entre le passé historique et le devenir de la région, présentée comme un tissu en perpétuelle mutation. Elles conjuguent également patrimoine et création artistique afin de croiser les regards sur ce territoire et son histoire et permettre d’interroger le public comme les acteurs culturels sur l’identité et la connaissance de leur territoire Pays Loire Touraine.
Au service patrimoine du Pays d'art et d'histoire Loire Touraine, Laurianne a travaillé, pendant un an, sur le montage d'une exposition « Mémoire de pierres » consacrée aux monuments aux morts de la grande guerre. 
Recenser le patrimoine mémoriel c’est constituer un corpus qui permette l’étude des différents processus de transmission de la mémoire et de sa représentation. C'est une façon de rendre hommage à ces monuments et permettre aux publics de redécouvrir ces constructions.

Ses qualités

Selon Laurianne les qualités nécessaires pour exercer ce métier sont la curiosité, la passion, une culture générale importante et rester à l’écoute de ce qui nous entoure, et surtout, surtout, communiquer son savoir !

Reportage : Sylvain Hadelin, Yves Le Bloa, Wilfrid Molon et Céline Girardeau

 

Qu'est ce qu'un animateur du patrimoine ? (Selon L'ONISEP)

Priorité est donnée à la sensibilisation des  publics

Communes méconnues, monuments oubliés, sites naturels remarquables : l'animateur du patrimoine a pour mission de leur redonner vie. Comment ? En reconnaissant leur valeur historique et artistique afin de développer ou d'augmenter leur taux de fréquentation. Pour cela, il conçoit des circuits, des visites touristiques classiques ou originales (balades nocturnes, ateliers de découverte d'une époque particulière...). Ou met sur pied des expositions, des projets pédagogiques avec des groupes scolaires (planter des fleurs à l'emplacement d'un ancien jardin, créer la maquette du quartier d'une ville...).

Valoriser le patrimoine

La mission de l'animateur du patrimoine s'inscrit dans un objectif de valorisation du patrimoine. Il cherche à faire connaître les lieux ou les monuments auprès du grand public, mais aussi auprès des associations locales, des collectivités territoriales, etc. En bon communicant, l'animateur du patrimoine édite des publications, réalise des programmes, plaquettes d'information, répond aux questions des journalistes, etc. C'est encore lui qui forme et encadre les guides conférenciers.

Compétences requises : 

  • Avoir une excellente culture générale
L'animateur du patrimoine possède un solide bagage culturel en histoire et histoire de l'art. Il connaît les arts, la culture et le patrimoine de par ses études, mais il approfondit également ses connaissances tous les jours : il épluche les journaux et magazines spécialisés, se rend dans les musées, les bibliothèques, etc. Il s'intéresse à tout et peut ainsi analyser les différentes possibilités pour valoriser le patrimoine : création théâtrale, peinture et mise en scène de tableaux, jeux de lumière pour révéler des bâtiments...

  • Savoir conduire un projet
Avec une multitude d'interlocuteurs (élus, personnels administratifs ou rattachés à la culture...), l'animateur du patrimoine doit concilier les idées de tous et jouer les rapprochements pour aboutir à un projet. Pédagogie, qualités relationnelles, négociation, diplomatie et esprit de persuasion sont indispensables pour réussir.

  • Manager des équipes
Assistants, guides interprètes, guides conférenciers... l'animateur du patrimoine peut être à la tête d'une équipe dédiée à la culture s'il exerce dans une grande ville. Des qualités sont alors à posséder : la motivation et le dynamisme. Sa polyvalence ainsi que son sens de l'organisation et du management lui permettent également de gérer au mieux son service.

Liens de formation : 
http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/animateur-trice-du-patrimoine
http://www.letudiant.fr/metiers/secteur/culture/animateur-du-patrimoine_2.html

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paysages architecture patrimoine histoire