• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

5 repreneurs potentiels pour Fenwal (36)

Au moins cinq candidats sont intéressés par tout ou partie de l'usine Fenwal (groupe Fresenius Kabi, matériel médical) à Lacs, près de La Châtre (Indre), où 338 emplois sont menacés, selon l'Agence France Presse.

Par AFP /L.A

Parmi les repreneurs potentiels, le français Pharmadyne, concepteur et fabricant de médicaments génériques, prévoit le maintien des 461 emplois du site. De son côté, la direction de Fenwal confirme "avoir reçu plusieurs marques d'intérêt", mais refuse d'en dire plus afin de réserver ses annonces au comité d'entreprise. L'allemand Fresenius Kabi continue de croire au maintien d'une activité de dispositifs médicaux sur place, en l'occurrence des appareils assurant la sécurité des transfusions sanguines, soit le maintien de 123 postes.

Le 16 octobre dernier, Fresenius Kabi avait crée la stupeur et la colère des salariés et des élus locaux en annonçant l'arrêt de la production de poches à sang en France, entraînant la suppression de 338 postes sur 461 à La Châtre.

Depuis trois mois, les négociations se poursuivent et le gouvernement s'est emparé du dossier. La direction maintient son projet, mais elle a promis de ne licencier aucun salarié avant le 30 juin prochain, afin de permettre à d'éventuels repreneurs de se positionner.

Le collectif des salariés de Fenwal appelle à manifester mercredi à Paris devant l'ambassade d'Allemagne.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus