• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Saint Martin tend la main aux Tourangeaux

Une caisse en bois a été découverte à l'intérieur de la statue Saint Martin lors de son démontage le 17 février 2015. Elle contenait des os de Saint Martin et ceux de trois autres évêques de Tours : Saint-Brice, Saint Perpète et Saint-Grégoire. / © F3
Une caisse en bois a été découverte à l'intérieur de la statue Saint Martin lors de son démontage le 17 février 2015. Elle contenait des os de Saint Martin et ceux de trois autres évêques de Tours : Saint-Brice, Saint Perpète et Saint-Grégoire. / © F3

Retirée du sommet de la basilique pour des raisons de sécurité, la statue Saint-Martin vient de faire sa réapparition dans la cour de la mairie de Tours. En attendant, une souscription publique est en cours pour financer sa rénovation et celle du dôme de la basilique. 

Par Ch.L

Le saint a voyagé par convoi exceptionnel dans la nuit de mercredi à jeudi sur les 9 kilomètres qui séparent les Ateliers municipaux de l'hôtel de ville. Jusqu'au 15 mars, les Tourangeaux pourront découvrir la statue Saint Martin dans la cour de la mairie de Tours. Avant qu'elle ne soit restaurée et remise en place sur le dôme de la basilique en 2016 pour le 1700e anniversaire de la naissance du saint. 

1,7 million HT seront nécessaires pour raviver la statue, réparer son socle, le dôme et colmater les fissures la basilique. Le maire espère recueillir entre 170.000 et 200.000 euros pour compléter les financements de la ville, de la communauté d'agglomération, du département, de la région, de l'État "et peut-être de l'Europe".

Un appel au mécénat d'entreprise et populaire a été lancé en partenariat avec la fondation du patrimoine et une souscription publique sur www.saintmartin-tours.fr.

En attendant, les Tourangeaux et les touristes peuvent venir admirer de près la statue de Saint-Martin qui, jusque-là, culminait sur le dôme de la basilique à 51 mètres de haut.  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus