• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Energies renouvelables : où en est l'éolien en région Centre-Val de Loire ?

© F3 Centre
© F3 Centre

La région Centre-Val de Loire est la 4è région productrice d'électricité à partir d'éoliennes. Si la Beauce concentre l'essentiel des installations, des projets devraient voir le jour dans tous les départements. Quelles perspectives de développement dans la région ? Voici notre dossier...

Par Ch. Launay

Le 10 octobre 2014, les députés votaient le projet de loi sur la transition énergétique avec l'objectif de réduire à 50 % d'ici à 2025 la part du nucléaire dans la production de l'électricité en France. La région Centre-Val de Loire a connu en 2013 près de 20 % d’augmentation de sa production éolienne par rapport à 2012. Cent quarante "aérogénérateurs" devraient sortir de terre d'ici trois ans. Une belle progression... en trompe-l'oeil, car l’énergie produite par le vent ne représente que 2 % de notre production électrique régionale totale, contre 95 % pour le nucléaire.

Qu'à cela ne tienne ! A Saint-Georges-sur-Arnon, toute première commune de l'Indre à s'équiper d'aérorégénérateurs, en 2009, la mairie mise sur l'installation de onze nouvelles éoliennes. Un projet pour lequel le conseil municipal propose cette fois aux habitants d'investir afin d'en retirer les bénéfices. Le parc existant, composé de 19 modules, fournit en éclairage, chauffage et électricité à destination de l'industrie, l'équivalent de la consommation d'une ville de 14.000 habitants

Consulter la carte des sites éoliens en région Centre-Val de Loire

VIDEO : reportage à St Georges sur Arnon (par P.Bouchenot) 

L'éolien n'est pas le bienvenu partout

Des éoliennes poussent régulièrement en Beauce et en Berry mais tous les projets ne sont pas les bienvenus et les opposants obtiennent parfois gain de cause. A Magny, en Eure-et-Loir, un collectif s'oppose depuis dix ans à un projet d’éoliennes qui doivent être installées à moins de 500 mètres des habitations. Une opposition qui pourrait bientôt recueillir l’assentiment des autorités grâce à un amendement sur le projet de loi de transition énergétique.

► VIDEO : L'éolien ne passe pas à Magny (F. Texier)
VIDEO

 

Le 19 février, le Sénat a en effet adopté un amendement sur la loi de transition énergétique. Il prévoit que les éoliennes, dont la hauteur des mâts dépasse 50 mètres, devront être installées à une distance d'au moins 1.000 mètres des habitations contre 500 mètres auparavant. Sur le site du journal 20 minutes, Frédéric Lanoë, président de la fédération France énergie éolienne (FEE), parle de disposition "catastrophique", si elle était adoptée. "Dans des zones d'habitats dispersés, cela peut grever fortement le développement éolien et cette distance de 1.000 mètres n'est basée sur aucune analyse." 

De son côté, le sénateur PS Jean Germain, à l'origine de l'amendement, avance que les éoliennes doivent être installés sur des zones inhabitées. "Ça rend la vie à proximité impossible. Quand on est citadin et qu'on passe, il y a un côté majestueux dans l'éolienne qui tourne. On ne l'entend pas. Mais quand on vit à côté, c'est invivable." 

L'amendement sera discuté à nouveau le 10 mars au sein d'une commission mixte paritaire, constituée de députés et de sénateurs. Faute d'accord, l'Assemblée nationale aura le dernier mot et l'amendement sera alors vraisemblablement retoqué.

Où l'éolien se développe-t-il en Centre-Val de Loire ?

La région Centre-Val de Loire est aux avant-postes de la production d’énergie renouvelable. Si la Beauce concentre l'essentiel des installations, des projets devraient bientôt voir le jour dans tous les départements. Le schéma régional éolien prévoit de tripler la capacité de la production d'ici à 2025. L'objectif à atteindre : 2.600 MW
© SRCAE du Centre (juin 2012)
© SRCAE du Centre (juin 2012)


La Chine en tête de la production éolienne mondiale

Ces dernières années, la Chine a fortement développé son parc éolien, atteignant en puissance cumulée 91,4 GW. L’Asie a pris ainsi la tête du marché mondial, suivie par les Etats-Unis (61 GW), l'Allemagne (34,2 GW) et l'Espagne (22,9 GW). La puissance du parc éolien français était de 8.143 MW en 2014. En 2012, la production d’électricité éolienne représentait 3,1% de la consommation nationale. En Europe, la part de l’éolien pour la production d’électricité est en moyenne de 7 %. La France est à la 8è place sur le marché annuel européen.

 / © Syndicat des énergies renouvelables
/ © Syndicat des énergies renouvelables


A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus