RESULTATS : ce qu'il faut retenir du second tour des départementales en Centre-Val de Loire

Publié le Mis à jour le
Écrit par ET

Bascule à droite de l'Indre-et-Loire et du Cher, score du Front national et effondrement du Front de gauche... On fait le point en Centre-Val de Loire...

# Le Cher et l'Indre-et-Loire basculent à droite

C'est sans doute ce qu'il faut retenir de ce second tour : les six départements de la région Centre-Val de Loire sont désormais à droite de l'échiquier politique.

Dans l'Indre-et-Loire, c'est une double défaite pour Frédéric Thomas. Défaite personnelle sur le canton de Tours 1 où le président sortant se présentait, et où il se voit battu (47,2 %) par le binôme UMP-UDI Cécile Chevillard et Xavier Dateu (52,7 %). Défaite également de sa majorité. Dans ce département qu'elle gérait depuis 2008, la gauche remporte seulement quatre des 19 cantons en jeu : Amboise, Langeais, Montlouis et Tours 2. Le tout sur fond de divisions et de dissidence.

Dans le Cher, si le président socialiste sortant Jean-Pierre Saulnier conserve son fauteuil de conseiller départemental (Bourges 3), c'est dans l'opposition qu'il siègera désormais. Avec 12 cantons sur 19, le Cher sera administré par la majorité de droite, emmenée par Michel Autissier (UMP, Aubigny-sur-Nère). 

# La gauche ne gagne que 22 cantons sur 102

A l'échelle de la région, la gauche - Parti socialiste et Front de gauche - remporte 22 des 102 cantons en jeu. Dans l'Eure-et-Loir, seul un canton (Lucé) reste acquis au Parti socialiste. Le Cher compte encore sept cantons à gauche : cinq PS et deux FDG. 

# Le Front de gauche perd ses positions en Indre-et-Loire et dans le Loiret

Il n'y a plus de cantons Front de gauche dans le Loiret, ni dans l'Indre-et-Loire où le canton de Saint-Pierre-de-Corps tombe dans l'escarcelle de la droite. La coalition du Front de gauche conserve ses seules positions historiques à Vierzon, dans le Cher.

Dans les deux cantons de Vierzon 1 et Vierzon 2, les candidats du Front de gauche étaient arrivés en tête du premier tour, devant le Front national. A Vierzon 1, Karine Chêne et Mounire Lyame s'imposent. Même issue, à Vierzon 2, avec le binôme FDG Jean-Pierre Charles et Delphine Pietu.

# Des voix, mais pas de fauteuils pour le Front national

Présents au second tour dans 67 cantons sur 94, dont 20 triangulaires, le Front national ne parvient pas à s'imposer. Avec 46 % des voix, c'est à Selles-sur-Cher, dans le Loir-et-Cher que la formation de Marine Le Pen réalise son meilleur score dans la région Centre-Val de Loire.

Parmi les six départements de la région, c'est dans le Loiret que le FN récolte le plus de voix (31,2 %). Dans l'Indre-et-Loire, le Front national n'obtient que 14,8 % des voix.

► Retrouvez notre CARTE INTERACTIVE (cliquez sur votre département, puis sur votre canton) :
##fr3r_https_disabled##