• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Abandon de la ligne TER Orléans/Chateauneuf : “où est le bon sens politique ?”

La ligne POLT est en travaux ce week-end et le week-end prochain. Aucun train n'est prévu entre Orléans et Paris. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP
La ligne POLT est en travaux ce week-end et le week-end prochain. Aucun train n'est prévu entre Orléans et Paris. / © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Le préfet du Loiret ne signera pas la déclaration d’utilité publique pour l’ouverture de la ligne aux voyageurs entre Orléans et Châteauneuf-sur-Loire. Les réactions sont vives dans l'orléanais. 

Par Mélanie Trachsler

François Bonneau, le président de région présentera à l'Etat un nouveau dossier pour 2022. En attendant, l'abandon du projet d’une ligne Orléans/Chateauneuf, et "le refus à 8000 personnes de bénéficier d’un transport moins polluant  est aberrant" pour les défenseurs des "petites lignes TER". Certains élus de l'Est orléanais se posent des questions.
 

"Le bon sens en politique n’existe pas"


La ruralité est souvent oubliée. A Saint Denis-de-l’hôtel, le maire, Jean-Pierre Garnier a l’impression de revenir à l’âge de pierre. Il est profondément déçu, et ne mâche pas ses mots : « Le bon sens en politique n’existe pas! Une grande partie de la population est consciente du changement climatique. Je ne peux pas comprendre, comment on peut être le chantre de l’écologie, prôner le covoiturage, minimiser l’empreinte carbone, et que derrière cela, l’état se désengage.  On n’entend jamais les majorités qui sont pour les projets ». L’Est-orléanais misait énormément sur ce projet.
 

Remisé aux calendes grecques


Les 200 millions d’euros enlevé par l’état à la région pour entretenir les voies et la disparition de aide européenne de 40 millions d’euros  a eu raison du projet. Un nouveau projet est à l’étude avec une échéance en  2022.  Mais selon le maire de Saint Denis de l’Hôtel, « En politique, reporter c’est remettre aux calendes grecques ».
 

"Faire de l'écologie, véritablement" 

Même son de cloche à Star45, l'association qui milite pour la création de cette ligne,  avec son président Daniel Tournez. "Je comprends les manifestations du 17 novembre. C'est inacceptable. J'ai fait un calcul. Avec ce que paie aujourd'hui les usagers de la RD 2060, c'est plus de 40M€ par an. Les gens n'en peuvent plus."


"Les 40 millions : les voici" 

où trouver l'argent pour couvrir le budget de réouverture ? L'associatio Star45 l'a trouvé.  "On ferait véritablement de l'écologie avec la ligne en économisant des milliers de tonnes de CO² /" dit Daniel Tournez qui accuse certains élus. Il regrette que le parking initialement prévu de 3 étages souterrains le long de la RD 2020 (avenue de Paris) ait été refusé à l'époque par Serge Grouard, et qu'Olivier Carré cherche à profiter de la situation, en finançant des places de parking supplémentaires nécessaires pour son projet de piscine à la place de l'ancienne prison. Star45 ne compte pas en rester là et interpelle des députés. Le projet doit voir le jour pour les générations futures.

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ne pas démolir, mais restaurer dans les régles de l'art aux Carmes

Les + Lus