L'avenir de l'agriculture, un tournant bio en Centre-Val de Loire ? Revoir l'émission spéciale

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

Plus personne ne l’ignore notre modèle agricole choisi au milieu du siècle dernier est en crise ! La disparition des fermes et des emplois s’accélère alors que la qualité des aliments, leur pollution par la chimie, deviennent des soucis grandissants. 

Par Anne Lepais

La France importe chaque année 1 milliard d’euros de produits biologiques qu’elle est incapable de produire. Alors, un tournant vers une agriculture sans pesticides est-il possible ?

C’est le débat que nous vous proposons :
L'avenir de l'agriculture, un tournant bio en Centre-Val de Loire ?
Emission spéciale de 26 minutes autour de l'agriculture bio en région Centre-Val de Loire - France 3 Centre-Val de Loire - Une émission présentée par Pierre Bouchenot




Le classement en zone défavorisée permet aux agriculteurs de percevoir des aides compensatoires de l’Union européenne.
Retour sur les manifestations qui ont dénoncé le déclassement de ces territoires et les conséquences pour les agriculteurs de la région Centre-Val de Loire, mais aussi ouverture d’un débat sur le modèle agricole que nous souhaitons pour nos enfants. 

Dos au mur, les agriculteurs qui se voient supprimer les aides dont ils bénéficient au titre des territoires défavorisés se battent pour la survie de leurs fermes.
La question du maintien de leurs exploitations, essentiellement des élevages, pose une question de société :
 
Quelle agriculture voulons-nous ?
Pour quelle alimentation ?
Pour quelle qualité d’environnement ?
Pour quels paysages ?
 
Quand neuf français sur dix se disent opposés à l’élevage en batterie, quand les consommateurs choisissent de plus en plus le bio, l’agriculture régionale est-elle prête à prendre le virage de la qualité, de la fin du tout pesticide ?

Si en France, l'agriculture biologique se porte bien, ce n'est pas forcément le cas en Centre-Val de Loire. Le département d'Indre-et-Loire est le seul à s'en sortir vraiment, notamment grâce à la vigne bio. 
Dans la région, les financements publiques n'ont pas permis de suivre les fortes demandes de conversion. En terme de surfaces bio, notre région n'est que 13e sur 14.



 
Quelle agriculture pour demain ? Avec quels paysans ? Quelles aides pour les accompagner dans cette nouvelle révolution verte qui s’annonce ? C’est le débat que vous propose France 3 Centre-Val de Loire le samedi 17 mars avec comme invités :

  • Etienne Gangneron, éleveur dans le Cher et Vice-Président de la FNSEA,
  • Temnatua Girard, éleveuse en Indre-et-Loire et Secrétaire générale de la Confédération Paysanne,
  • Harold Huwart, Vice-Président (PR) du Conseil régional en charge de l’Agriculture CVDL
  • Philippe Desbrosses, agriculteur et docteur en Sciences de l'Environnement

 

Sur le même sujet

Musée Girodet à Montargis : un musée rénové (épisode 1/4)

Les + Lus