• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

L’autoroute A20 entre Vierzon et Limoges ne sera pas payante selon le gouvernement

Brune Poirson, Secrétaire d'État auprès du Ministre d'État, Ministre de la Transition écologique et solidaire. dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale lors d une séance de questions au gouvernement / © Nicolas Kovarik - max ppp
Brune Poirson, Secrétaire d'État auprès du Ministre d'État, Ministre de la Transition écologique et solidaire. dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale lors d une séance de questions au gouvernement / © Nicolas Kovarik - max ppp

Il y a quelques jours, la gratuité de l’autoroute A20 reliant Vierzon à Montauban (Tarn-et-Garonne) via Limoges dans la Haute-Vienne était remise en question. Mercredi, le gouvernement a voulu tranquiliser les usagers. 

Par Fabienne Marcel

La ministre des transports avait évoqué, il y a quelques semaines, les grandes lignes de la nouvelle loi sur les mobilités (LOM). Elisabeth Borne n'avait pas caché sa volonté de mettre fin aux autoroutes gratuites, pour financer les nouveaux aménagements. Cette déclaration avait suscité une levée de boucliers dans la région.


Mercredi 30 mai, lors des questions au gouvernement, la Secrétaire d'État auprès du Ministre d'État, Ministre de la Transition écologique et solidaire. a voulu rassurer les usagers de la route.

Il n'y a aucune intention de l'Etat de mettre l'A20 et l'A75 autoroutes à péage pour les automobilistes,

a déclaré Brune Poirson. « Ce sont les grands axes de désenclavement des territoires qui doivent être préservés. Le gouvernement n’envisage pas de soumettre au péage les automobilistes qui les empruntent » a-t-elle poursuivi la Secrétaire d'Etat a néanmoins précisé que l'Etat avait le droit de recourir à cette solution notamment lorsqu'il entreprend des travaux d'aménagement important.  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer