Les ex-salariés de Fenwal devant la cour d'appel du tribunal administratif de Bordeaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Elsa Cadier
La société Fenwal fabrique des poches sanguines
La société Fenwal fabrique des poches sanguines

L'audience est cruciale ce lundi à Bordeaux pour les ex-salariés de Fenwal. La cour d'appel administrative doit se pencher sur la légalité du plan social et dire si le licenciement des 283 salariés par le groupe Fresenius est justifié.

Plan social Fenwal, audience en appel ce lundi au tribunal administratif de Bordeaux

Ce lundi au tribunal administratif de Bordeaux, se tient une audience importante pour les ex-salariés de Fenwal, la société qui fabrique des poches sanguines basée à La Châtre dans l'Indre. La cour d'appel administrative doit se pencher sur la légalité du plan social et dire si le licenciement des 283 salariés par le groupe Fresenius, propriétaire allemand de Fenwal, est justifié.

Une soixantaine de salariés et ex-salariés, parmi les 200 qui contestent le plan social, seront sur place. Tous estiment que les indemnités de licenciement et les mesures de reclassement présentées par Fenwal dans le Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) ne sont pas suffisantes au regard des moyens du groupe allemand propriétaire. 

En octobre dernier, le tribunal administratif de Limoges avait débouté les salariés. La décision de la cour administrative d'appel de Bordeaux devrait être rendue d'ici 15 jours. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.