Plan social Fenwal : le tribunal de Limoges rejette le recours des salariés

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Cros
La société Fenwal fabrique des poches sanguines
La société Fenwal fabrique des poches sanguines

Le rapporteur public avait précédemment conclu à la validité de ce plan social. Ce jeudi matin, le tribunal administratif de Limoges est allé dans le même sens, en suivant ses conclusions. Les salariés prévoient de faire appel. 

Les 283 salariés de Fenwal s’attendaient à cette décision. Ce jeudi matin, le tribunal administratif de Limoges a rejeté leur requête visant à contester la validité du plan social.

Le rapporteur public avait précédemment conclu à la validité de ce plan social. Il avait estimé qu’il n’y avait pas eu de "défaut d’information, que les licenciements étaient justifiés et que l’entreprise avait tout fait pour les éviter". (voir notre article

Maître Nathalie Campagnolo, avocat des salariés explique : "Nous ne comprenons pas la décision du rapporteur et du tribunal, la direction a elle-même reconnu qu'elle n'avait pas contrôler les données, les moyens et les comptes du groupe.

Contactés, les salariés déclarent vouloir faire appel. La procédure est lancée par leur avocate. A partir de ce jour, elle dispose de deux mois pour déposer le mémoire. C'est ensuite la cour administrative de Bordeaux qui reprendra le dossier. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.