Magasins La Halle : la Marche de l'Espoir de militants CFDT

Sept départements, 20 magasins, 300 kms, la marche de l'espoir des militants CFDT du groupe Vivarte a débuté ce matin à Châteauroux. Ils espèrent alerter sur la situation du premier groupe français d'habillement qui vient d'annoncer la suppression de 1600 postes en France. 

Montierchaume dans l'Indre. C'est le point de départ d'une marche de l'espoir lancée ce samedi matin par une poignée des syndicalistes CFDT des magasins La Halle. Une marche pour réclamer de véritables négociations face au plan de sauvegarde de l'entreprise Vivarte qui prévoit la fermeture de 244 magasins et la suppression de 1 600 emplois en France.  

Dans chaque département où nous passerons, il y a des magasins qui vont fermer et des salariées souvent précaires. Des femmes corvéables à merci , en temps partiel... C'est une catastrophe sociale qui s'annonce.
Jean-Louis Alfred, coordinateur CFDT groupe Vivarte


La première étape emmènera les marcheurs à Issoudun (Indre); où se trouve une autre emprise de Vivarte. Dimanche, le groupe de militants sera dans le Cher. Les jours suivants, ils feront étape à Tours, Blois, Orléans, Chartres avant de gagner le 10 juillet la capitale où se trouve le siège de Vivarte, premier groupe français d'habillement.