Manifestation des salariés de Vivarte

Publié le Mis à jour le
Écrit par Delphine Cros
Manifestation, ce mardi, devant le siège de Vivarte à Paris.
Manifestation, ce mardi, devant le siège de Vivarte à Paris. © F3 Centre/Val de Loire

A l’appel des syndicats du groupe d’habillement (La Halle, Kookaï, André…), les salariés ont manifesté, ce mardi, devant le siège social à Paris. Ce jour, se tenait un comité central d’entreprise concernant un plan national de 1.600 suppressions de postes

Des salariés et délégués syndicaux du groupe Vivarte ont manifesté, ce mardi, devant le siège parisien où se tenait un comité du groupe. Tous dénoncent la fermeture de 244 magasins et la suppression de près de 1600 postes de travail en France. Vivarte regroupe La Halle aux Vêtements, André, Kookaï, Naf Naf, Minelli... en tout 16 enseignes. 

La Halle aux vêtements est la plus touchée par le plan social

L'enseigne La Halle aux vêtements est la plus fortement impactée par le plan social du groupe, avec la suppression de 244 magasins et de 1.344 postes nets sur 4.560.

Selon la direction, la situation a été analysée pour chaque point de vente en prenant en compte la performance des magasins et le potentiel lié à leur implantation. Pour La Halle aux Vêtements, le groupe Vivarte annonce vouloir renouer avec une clientèle familiale, populaire et périphérique, perdue de vue ces dernières années. Ainsi, la proportion des lignes "bis" que l'on trouvait en magasin sera fortement réduite et ne devrait plus dépasser les 30%.

Sensibiliser le ministre des finances Michel Sapin

Interviewé par les équipes de France 3, Jean-Louis Alfred Coordinateur CFDT Vivarte a déclaré : "Avec cette manifestation nous souhaitons sensibiliser les politiques comme Emmanuel Macron ministre de l’économie et Michel Sapin ministre des finances".

Puis il ajoute :

"Michel Sapin connaît très bien la région Centre-Val de Loire, le département de l’Indre donc les belles logistiques de Châteauroux et Issoudun. Cela m’étonne qu’il ne pense pas à ces deux sites et aux 900 à 1000 salariés qui risquent aussi de perdre leurs emplois". 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.