CARTE. Week-end caniculaire en région Centre-Val de Loire, jusqu'à 40,4 degrés enregistrés le 8 août

La vague de canicule se poursuit ce week-end, avec des températures exceptionnelles, même pour un mois d'août. Une large moitié est de la région Centre-Val de Loire a été particulièrement touchées, avec des températures allant jusqu'à 40 degrés dans le Loiret.
Malgré la chaleur, le masque reste obligatoire dans un certain nombre de centre-villes. Photo d'illustration
Malgré la chaleur, le masque reste obligatoire dans un certain nombre de centre-villes. Photo d'illustration © Bruno Souillard / Maxppp
La région Centre-Val de Loire est toujours classée en vigilance orange pour la canicule, alors que le pic de chaleur se poursuit dans toute la France. Le 8 août, Météo France a même placé plusieurs départements limitrophes en vigilance rouge.
 

54 départements en orange, 15 en rouge

L'Ile-de-France, les Hauts-de-France, l'Eure et la Seine-Maritime sont toutes concernées "du fait du risque de sur-mortalité dans le contexte sanitaire actuel lié à la pollution à l'ozone et au Covid, ainsi qu'en lien avec la sensibilité dans les zones fortement urbanisées" a annoncé l'organisme de surveillance météorologique.

En plus des 49 départements concernés par la vigilance orange canicule, 5 nouveaux ont été ajoutés ce dimanche 9 août : la Haute-Loire, l'Isère, l'Ain, la Savoie et la Haute-savoie.
 

Le nord-est du Centre-Val de Loire en première ligne

Dans la région Centre-Val de Loire, Météo France et l'association Météo Centre ont recensé des températures extrêmes samedi : 39,4°C à Salbris (Loir-et-Cher), 39,1°C à Mainvilliers, dans la banlieue de Chartres, et jusqu'à 40,4°C à Saint-Benoît-sur-Loire, dans le Loiret.
 

Globalement, comme l'indique la carte réalisée par France 3 à l'aide de ces données, l'est et le nord-ouest de la région sont particulièrement touchés, tandis que l'Indre et l'Indre-et-Loire s'en sortent légèrement mieux, avec "seulement" 36,1°C à Tours et autant à Saint-Maur, dans l'Indre.
 

La fin de cet épisode caniculaire n'est pas pour tout de suite: "une large et franche dégradation orageuse marquée devrait y mettre fin, par l'ouest à partir de mercredi", a précisé Météo-France.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo canicule climat environnement réchauffement climatique