Ces influenceuses du Centre-Val de Loire promeuvent les fromages de chèvre de la région

Au cours du mois de décembre, plusieurs influenceuses de la région ont donné de la visibilité aux fromages AOP sur leur compte Instagram. Loin de leur contenu habituel, elles se sont mobilisées pour promouvoir circuits courts et producteurs locaux.

Chacune a reçu un plateau de fromages comme celui-ci
Chacune a reçu un plateau de fromages comme celui-ci © Marie Glédel

Des fromages bénéficiant d’une Appellation d’Origine Protégée (AOP), il y en a 45 à travers la France. Parmi eux, 5 sont produits en Centre-Val de Loire : le Valençay, le crottin de Chavignol, le Sainte-Maure de Touraine, le Pouligny-Saint-Pierre et enfin le Selles-sur-Cher. Cette richesse fromagère fait de la région la troisième caprine de France, fournissant 60% de la production nationale en AOP.

Pour promouvoir ces spécialités, l’agence de communication Divino Conseils a fait appel à… des influenceuses sur Instagram ! Une stratégie qu’elle utilise depuis plus de quatre ans pour donner de la visibilité aux produits régionaux.

L'occasion de (re)découvrir ces fromages de chèvre 

Parmi ces influenceuses, il y a Amandine (@lesgourmandises_damandise), originaire de Châteauroux. D’habitude, elle parle plutôt de pâtisserie sur son compte Instagram. "C’est la première fois que j’accepte un partenariat qui n’est pas autour du sucré". Commes les autres, elle a partagé dans ses stories des photos, accompagnées de questions pour sonder ses abonnés sur leurs connaissances de ces fromages. "Tous ceux de la région connaissaient ces fromages, mais ceux d’ailleurs beaucoup moins".

Pourtant, Marie (@marie_gldl), originaire du Loir-et-Cher, n’en connaissait que deux, "seulement le crottin de Chavignol et le Selles-sur-Cher". De ce partenariat, elle souligne son coup de cœur pour le Valençay qu’elle a adoré.

Je partage beaucoup de choses locales sous le hashtag #JeSoutiensMon41 en plus de mon contenu sport et mode. Je pense que je n’aurais pas accepté un tel partenariat de la part d’une autre région.

Marie, @marie_gldl

Mathilde (@bouille_de_gourmande), Tourangelle, voit quant à elle le fromage comme une partie à part entière du repas "Chez mes grands-parents, c’était entrée, plat, fromage et dessert". Comme Amandine et Marie, elle a accepté ce projet pour soutenir les commerces locaux et faire découvrir les produits à ses abonnés d’autres régions, voire même d’autres pays.

Un partenariat non rémunéré pour soutenir les producteurs locaux

Contrairement aux autres marques, les influenceuses n’ont pas touché de rémunération pour ce placement de produit. "J’ai seulement reçu un plateau de fromages très appréciables. Je fais avant tout cette opération pour soutenir les producteurs", raconte Amandine.

Elles et huit autres influenceuses de la région ont été contactées par Divino Conseils pour ce partenariat avec les AOP fromages de chèvre du Centre. Pour ce  faire, chacune est allée chez les fromagers proches de chez elle récupérer les cinq fromages. "En allant à leur rencontre, elles ont pu échanger avec les producteurs et en apprendre davantage sur la fabrication. Elles ont ainsi pu parler plus précisément de ces fromages dans leurs publications"

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture region centre-val de loire réseaux sociaux société