Bilan médical lourd pour le berrichon, Julian Alaphilippe, après une chute à plus de 60 km/h dans Liège-Bastogne-Liège ce week-end

Publié le Mis à jour le
Écrit par Romane Sabathier (avec AFP)

Après une chute spectaculaire dans Liège-Bastogne-Liège, le berrichon et double champion du monde Julian Alaphilippe souffre d'une fracture de l'omoplate et d'un pneumothorax. Il est gardé en observation à Herentals, au nord de la Belgique.

Une blessure aussi impressionnante que la chute. Le berrichon Julian Alaphilippe, double champion du monde, souffre d'une fracture de l'omoplate et d'un pneumothorax après être tombé dimanche dans Liège-Bastogne-Liège, a annoncé son équipe Quick-Step en début de soirée. Son coéquipier belge Ilan Van Wilder souffre pour sa part d'une fracture de la mâchoire.

Alaphilippe, qui doit être gardé en observation à Herentals (nord de la Belgique) où il a été dirigé, présente également deux côtes cassées après sa chute dans la "Doyenne", une course qui se refuse à lui obstinément (2e en 2015 et 2021).

Une chute à plus de 60 km/h

Le Français a chuté en même temps qu'une partie du peloton à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée, dans la descente menant au col du Rosier. Alaphilippe s'est retrouvé à plusieurs mètres de la route, sur le côté droit.

Parmi les autres victimes de la chute, le Français Dorian Godon souffre d'une fracture de la clavicule gauche nécessitant une intervention chirurgicale et une fracture du poignet droit, selon les précisions de son équipe AG2R Citroën.  "J'ai vu Julian à 5 ou 6 mètres plus bas et ça a été un choc émotionnel", a déclaré après l'arrivée Romain Bardet à nos confrères de l'AFP, le premier à porter secours au champion du monde.

Personne ne venait et il avait vraiment besoin d'aide. C'était une situation d'urgence. Julian ne pouvait pas bouger ni respirer. Il se sentait conscient mais il ne pouvait pas vraiment parler

Romain Bardet (Team DSM), à nos confrères de l'AFP

C'est la troisième chute de Julian Alaphilippe en l'espace de deux mois. Début mars, il a effectué un spectaculaire soleil lors des Strade Bianche avant de tomber à nouveau, sans conséquence toutefois, dans la Flèche brabançonne, le 13 avril dernier.