• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Cher : six communes veulent devenir “Petites cités de caractère”

Sancerre (Cher)
Sancerre (Cher)

Dans le Cher, six communes postulent pour être labellisées "Petites cités de caractère". Le label doit permettre de gagner en notoriété et développer le tourisme local.

Par Clément Massé

Drevant, Sagonne, Saint Satur, Aubigny-sur-Nère, Sancerre et Mehun-sur-Yerre se verraient bien devenir "Petites cités de caractère", un label touristique qui vise à "valoriser les communes atypiques".

Chacune de ces communes dispose d'un héritage singulier à entretenir : Drevant, son théâtre gallo-romain, Sagonne, son château du XIVème siècle, Saint-Satur, son abbaye, Aubigny-sur-Nère, le château des Stuarts, Sancerre, son château et son vignoble et enfin Mehun-sur-Yerre, son centre médiéval. 

A travers la sauvegarde du patrimoine local, le label ambitionne d'agir comme levier de développement des territoires.

Pour Nicolas Jean, directeur de l'office du tourisme du Sancerrois, la démarche de ces communes est intéressante car elle agit sur leur attractivité et celle de tout le territoire.
Cher : six communes veulent devenir "petite cité de caractère"
Dans le Cher, six communes postulent pour être labélisées "petite cité de caractère". Le label doit permettre de gagner en notoriété et développer le tourisme local. Pour Nicolas Jean, directeur de l'office du tourisme du sancerrois, la démarche de ces communes vise avant tout "à la valorisation du patrimoine existant". - France 3 Centre-Val de Loire - Eric Marlot et Mekhak Movsissian
La démarche de ces six communes pourrait ainsi servir de tremplin à tout le Sancerrois. 

"C'est une marche intermédiaire qui mène à l'excellence, explique Nicolas Jean qui pense avant tout à une autre bataille : la labellisation Unesco du Sancerrois. C'est un travail de longue haleine impulsé il y a un an de cela, explique-t-il. On a réuni tous les acteurs touristiques et économiques du territoire. Et cette labellisation "Petites cités de caractère" pourrait être une étape intermédiaire pour viser encore plus haut."

A l'échelle des communes

A l'échelle des communes, la démarche s'inscrit dans un processus beaucoup plus local mais tout aussi important. 

A Saint-Satur, par exemple, le projet d'adhésion au label "Petites cités de caractère" entre dans une stratégie globale qui vise à dynamiser l'économie locale.

Cette petite ville de 1560 habitants vit beaucoup de l'activité économique générée par le tourisme. Elle dispose d'une centaine de petites entreprises, principalement artisanales et est équipée de neuf restaurants (dont l'un n'ouvre que pendant la saison estivale) et de 33 chambres d'hôtel réparties entre plusieurs établissements. Cela pourrait sembler collossal pour une commune de cette taille. Pourtant, pour le maire, Patrick Timmerman, "ce n'est pas suffisant" pour retenir les touristes "qui s'arrêtent chez nous sur les bords de Loire (...) avant d'arriver à Sancerre".

Pour les touristes, Saint-Satur, c'est une abbaye (qui a bénéficié d'importantes rénovations entre 2010 et 2014), mais c'est aussi le vin du Sancerrois, le cyclotourisme sur les bords de Loire ou encore les sports nautiques sur le fleuve.

"On brille par l'AOC du Sancerrois, insiste le maire, Patrick Timmerman. Mais, on a besoin d'aller plus loin dans l'économie touristique."

Pour accueillir tous ces visiteurs que la commune avoue "ne pas (savoir) retenir", il faut une stratégie. "Petites cités de caractère" en est une. Mais avant le label, le maire explique qu'il faut concrètement valoriser le patrimoine local. 

"Dans la commune, j'ai des maisons qui appartiennent à l'histoire. J'ai deux administrés qui repèrent ces habitations", poursuit le maire.

Patrick Timmerman veut s'appuyer sur la création d'une AVAP (Aire de mise en valeur de l'architecture et du patrimoine) dont le but est justement de mettre en valeur le patrimoine bâti.

Cette AVAP devrait permettre aux propriétaires de réaliser des travaux sur leur patrimoine bâti dans de meilleures conditions (aides de l'Etat, par exemple) et ainsi participer à la valorisation des communes. En d'autres termes, à en augmenter le potentiel touristique. 

L'obtention du label "Petites cités de caractère" pourrait prendre trois ans. Les communes engagées dans le processus travaillent avec l'AD2T, l'Agence départementale du tourisme et des territoires du Cher.

Pour l'instant, quatre communes ont officiellement acté leur candidature : Drevant, Sagonne, Saint Satur, Aubigny-sur-Nère. Mehun-sur-Yerre réfléchit encore et Sancerre doit débattre du sujet en conseil municipal.

Le point à 12h, lundi 5 décembre
Cher : six communes veulent devenir "cité de caractère"
Dans le Cher, six communes postulent pour être labélisées petite "cité de caractère". Le label doit permettre de gagner en notoriété et développer le tourisme local.  - France 3 Centre-Val de Loire - Eric Marlot

 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus