Un petit engin explosif lancé dans le stade interrompt l'entrainement des footballeuses du Bourges 18

Aucune des joueuse n'a été blessée, mais l'entraînement, au stade Pierre-Delval dans le nord de Bourges, a été interrompu. Une enquête est actuellement en cours. 

Le football, comme tous les sports collectifs, connaît un coup d'arrêt inédit dans le monde entier, en raison de l'épidémie de coronavirus.
Le football, comme tous les sports collectifs, connaît un coup d'arrêt inédit dans le monde entier, en raison de l'épidémie de coronavirus. © Thierry Larret / MaxPPP
Plus de peur que de mal mardi soir à Bourges. Pendant l'entraînement des footballeuses de l'équipe du Bourges 18 au stade Pierre-Delval, un petit engin explosif a été jeté sur la pelouse, a-t-on appris du parquet de Bourges, confirmant une information du Berry Républicain.

La forte détonation a entraîné le dégagement de beaucoup de fumée mais n'a blessé aucune des joueuses, qui se trouvaient à une dizaine de mètres. 

L'engin explosif artisanal était constitué d'une petite bouteille de soda. Le mécanisme ou la réaction chimique ayant causé la détonation n'a pas encore été identifié.

Les témoins auraient aperçu un homme courant près du stade pour remonter côté passager d'une voiture arrêtée à proximité. Le parquet précise que les différents témoignages divergent sur certains points. Une enquête a été ouverte par la police de Bourges.

 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers explosions football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter