Cher : l'ex-médecin soupçonné de viols remis en liberté

Argent-sur-Sauldre (Cher) : la rue où exerçait le Dr Thierry Dassas / © L.Blache
Argent-sur-Sauldre (Cher) : la rue où exerçait le Dr Thierry Dassas / © L.Blache

L’ex-médecin d’Argent-sur-Sauldre (Cher) soupçonné de viols a été remis en liberté mercredi. Il reste sous contrôle judiciaire avec l’interdiction de se rendre dans la région Centre-Val de Loire.

Par Ch.Launay

Thierry Dassas avait sollicité une première fois sa remise en liberté le 17 décembre 2014 après son placement en détention provisoire à la prison de Nevers. Le 24 juin dernier, la chambre d’instruction de la cour d’appel de Bourges a accepté sa requête en contrepartie du versement d’une caution de 50.000 euros et du respect de son contrôle judiciaire avec l'obligation d’émarger tous les quinze jours au commissariat, ne pas se rendre en région Centre-Val de Loire, ni de rentrer en contact avec les parties civiles.

Il filmait ses patientes

Le médecin généraliste, âgé de 64 ans, a été mis en examen pour "viols par personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions et atteinte à l'intimité de la vie d'autrui en fixant l'image d'une personne sans son consentement". Son interpellation est intervenue le 4 décembre suite à la plainte de deux patientes, dont une âgée de 18 ans, qui ont accusé le praticien de leur avoir fait subir des pénétrations digitales

Des vidéos tournées par le médecin lors de ses consultations avaient également été saisies par les enquêteurs. Si le Dr Dassas a reconnu avoir filmé certaines patientes, il a toujours nié les viols. Pour lui, il s'agissait de pratiques médicales classiques dans le cadre d'examens gynécologiques que pratiquent parfois les médecins généralistes.

A lire aussi

Sur le même sujet

La station de radioastronomie de Nancay (Cher)

Les + Lus