Cet article date de plus de 5 ans

Malgré les intempéries, le millésime 2016 sera de bonne qualité

Les vendanges ont débutées dans la région depuis déjà quelques jours. Malgré les intempéries du printemps et la sécheresse de l'été, le millésime 2016 s'annonce de bonne qualité 

Début de vendanges en région Centre-Val de Loire

Les vendanges dans la région ont débuté depuis plusieurs jours. Un soulagement pour les quelques 2.900 viticulteurs de la région qui ont vu passer humidité, gel, sécheresse et mildiou. La quantité n'y est pas certes, mais le travail est tout de même récompensé. Les vignerons ont subi une succession d'accidents climatiques particulièrement en Touraine où le gel a impacté par endroit 50% des vignes impactées. A Menetou-Salon dans le Cher, jusqu'à 80% des récoltes ont été détruites.
En juillet dernier, le ministère de l'Agriculture avait annoncé une baisse de production viticole sur toute la France de 8% par rapport à 2015, en raison du gel et des intempéries du printemps. 

Premières tendances : une petite récolte, mais de bonne qualité

D'ores et déjà, les professionnels annoncent une petite récolte, en baisse de 30 %, soit un « bon tiers » par rapport à une récolte normale. Les vignerons ont subi une succession d'accidents climatiques (printemps exceptionnellement froid, gel particulièrement sévère en Touraine avec par endroit 50% des vignes impactées, à Menetou-Salon ou le gel a détruit jusqu'à 80% des récoltes. Mais dans certaines zones pourtant, le millésime 2016 pourrait être de bonne qualité comme par exemple à Reuilly dans l'Indre. L’état sanitaire et les équilibres sucre/acidité très satisfaisants permettent d’envisager un très bon potentiel qualitatif. 

•Quant aux autres appellations issues de chenin et de cabernet franc, les vendanges interviendront au début du mois d’octobre.

 

La filière viticole régionale en chiffre
  • 21 800 ha de vignobles dont 2 090 ha certifiés biologiques
  • 26 AOC
  • 3 100 chefs d’exploitations
  • 4 372 salariés
  • Un réseau de caves touristiques de 220 exploitations et 150 domaines
  • La région appartient au 3e bassin de production viticole de France : le Val de Loire. La production est répartie sur 22 400 ha dans 2900 exploitations concentrées majoritairement en Indre et Loire.
  • La production est assez diversifiée (vins de pays, vins de table, vins AOC) bien qu’elle soit orientée vers les vins blancs (51,1% de la production) à cépage unique de qualité (plus de 84% des vins produits sont AOC).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vendanges agriculture économie viticulture region centre-val de loire