• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Deux employés de l'hôpital de Vierzon entament une grève de la faim

Pierre et Olivier, deux agents de l'hôpital de Vierzon, ont entamé hier soir, à minuit, une grève de la faim. / © F3 Centre-VDL
Pierre et Olivier, deux agents de l'hôpital de Vierzon, ont entamé hier soir, à minuit, une grève de la faim. / © F3 Centre-VDL

Pierre et Olivier, deux agents de l'hôpital de Vierzon, ont décidé d'entamer une grève de la faim pour défendre le maintien de tous les services de l'établissement.

Par Aurélia Abdelbost

A la grève illimitée déclarée le 11 juin dernier à l'hôpital de Vierzon, s'ajoute la mobilisation de deux agents hospitaliers, qui ont entamé hier, vers minuit, une grève de la faim

L'avenir de l'établissement reste flou malgré la réunion qui réunissait l'Agence régionale de santé (ARS), le personnel de l'hôpital et des responsables politiques mercredi 24 octobre. Pierre et Olivier craignent de voir l'hôpital limité à une activité de chirurgie ambulatoire et que grosses opérations et accouchements soient transférés à l'hôpital de Bourges, situé à près de 40 kilomètres de Vierzon. 
 

"On ne demande pas monts et merveilles, on demande juste à l'ARS qu'elle nous mette sur un papier que Vierzon conserve sa maternité et son bloc chirurgical, 24/24 heures, 7/7 jours", expliquent Pierre et Olivier. Pour ces derniers, il s'agit d'une initiative citoyenne et de se battre pour le service public hospitalier. 

Les deux hommes ont installé leur camp de "gaulois réfractaires" au cœur de l'hôpital. 

Regarder le reportage de S. Dosne, M. Movsissian et S. Dufour :


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Maltraitance animale : l'ours Mischa soigné en urgence au refuge de

Les + Lus