Indre : un militaire originaire de Tendu décède après un tir accidentel

Un militaire de 20 ans originaire de Tendu (Indre), est décédé après avoir été touché mercredi 24 juin par un tir accidentel au palais du gouverneur militaire de Metz (Moselle).

(Photo d'illustration) Alexis Battu, artilleur de première classe né à Vierzon (Cher) "se préparait à effectuer une patrouille lorsqu'il a été grièvement blessé à la tête par un tir accidentel".
(Photo d'illustration) Alexis Battu, artilleur de première classe né à Vierzon (Cher) "se préparait à effectuer une patrouille lorsqu'il a été grièvement blessé à la tête par un tir accidentel". © Aurelien Morissard/IP3 PRESS/MAXPPP

Alexis Battu, artilleur de première classe né à Vierzon (Cher) "se préparait à effectuer une patrouille lorsqu'il a été grièvement blessé à la tête par un tir accidentel", explique un communiqué diffusé par le ministère.

Evacué vers l'hôpital de Nancy (Meurthe-et-Moselle), il y est décédé des suites de ses blessures. La police judiciaire a été saisie et l'auteur présumé du tir, un autre militaire d'une vingtaine d'années, a été placé en garde à vue mercredi soir, selon une source proche de l'enquête. "La piste d'un accident dû vraisemblablement à une erreur de manipulation d'une arme est privilégiée", a-t-elle indiqué.

Hommages sur les réseaux sociaux

Réserviste au 40ème régiment d'artillerie à Suippes (Marne), le jeune homme était "engagé avec son groupe pour la protection du palais du gouverneur militaire de Metz depuis le 18 juin 2020", précise le ministère, rendant hommage à ses "grandes qualités humaines et intellectuelles".

"Il est mort dans l'accomplissement de sa mission", conclut le communiqué.

Sur les réseaux sociaux, les hommages se multiplient. David Rodriguez, maire de la commune de Tendu où vivait Alexis Battu, a présenté ses condoléances à sa famille "durement touchée".

François Jolivet, député de la première circonscription de l’Indre, à lui aussi fait part de son "émotion", ajoutant que c'est tout le territoire de l’Indre qui "est endeuillé".

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité décès faits divers accident
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter