Pendant le confinement, la chasse est interdite mais des dérogations existent pour protéger les cultures

La chasse est interdite dans la région Centre Val-de-Loire pendant le confinement mais pour protéger les cultures susceptibles d'être détruites par les gibiers dits "nuisibles", notamment les sangliers, les préfectures autorisent les chasseurs à ressortir le fusil dans un cadre très strict. 

Photo d'illustration/ Chasseur fusil à l'épaule
Photo d'illustration/ Chasseur fusil à l'épaule © Emmanuel Claverie/ Radio France/ Maxppp
Dans les six départements de la région Centre Val-de-Loire, les activités de chasse et de pêche sont interdites durant la phase de confinement car elles ne sont pas compatibles avec les exceptions listées dans l'article 1 du décret du 16/03/20 et en particulier avec le point 5  : "déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie."

Cette interdiction vaut tant pour les pratiques collectives qu'individuelles.

Toutefois certaines interventions demeurent nécessaires pour prévenir des dégâts importants notamment aux cultures menacées par les sangliers ou les corbeaux, corneilles...

Une autorisation individuelle accordée par la Direction départementale des territoires (DDT)

Ce type de dégâts est récurrent à cette époque de l'année, et la réglementation usuelle permet aux chasseurs d'intervenir pour protéger les cultures, sur autorisation individuelle accordée par la Direction départementale des Territoires (DDT). 

Dans le cadre du confinement, une exception est faite à l'interdiction de chasser pour permettre ce type d'interventions de protection.

" Toutefois, nous appelons les chasseurs au plus grand sérieux pour n'utiliser cette exception que lorsque c'est nécessaire pour protéger les cultures. Il leur est demandé de justifier leur demande précisément. Nous avons reçu plusieurs dizaines de demandes depuis le début du confinement, et nous les avons accordées dès lors qu'elles étaient justifiées, en rappelant toujours l'obligation d'intervenir seul et en respectant toutes les mesures barrières en vigueur," rappelle la Préfecture du Loiret. 

Le préfet du Loir-et-Cher précise qu'"en cas de dégâts agricoles significatifs, des opérations de destruction d'espèces susceptibles d'occasionner des dégâts (sanglier, pigeon ramier, corbeau freux, corneille noire et étourneau sansonnet) peuvent être réalisées sur autorisation préfectorale individuelle, accordée après demande dûment motivée."

Arrêté préfectoral du Loir-et-Cher sur la réglementation de la chasse pendant le confinement.

Dans le Loiret , les tirs de nuit autorisés

Particularité du Loiret, le tir de nuit de sanglier est autorisé. La préfecture explique que "sur autorisation spéciale, le tir de nuit du sanglier pour protéger les parcelles agricoles est possible. De la même façon, il est limité à un seul tireur.
Toutefois l'essentiel des activités de régulation par tir de nuit sont conduites par les lieutenants de louveterie, collaborateurs bénévoles de l'Etat assermentés pour la prévention des dégâts liés à la faune sauvage."


Concernant l'agrainage pour le grand gibier, le principe général est bien son interdiction : toutefois en cas de protection nécessaire de cultures, un agrainage dissuasif visant à fixer le gibier en forêt loin des parcelles agricoles sera autorisé.

Arrêté préfectoral du 25 mars 2020 du Loiret sur la réglementation de la chasse pendant le confinement.

Formulaires d 'autorisation à remplir sur les sites de la Direction départemental des territoires :
Les demandes d’autorisation de destruction de spécimens d'espèces non domestiques causant des dégâts significatifs aux parcelles agricoles pendant la période de lutte contre la propagation du virus Covid-19 doivent être argumentées et préciser l'identité du chasseur ou du piégeur qui interviendra. Elle sont à adresser par courriel à la Direction départemantale des territoires (DDT) de son département. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus - confinement : conseils pratiques santé société chasse sorties et loisirs