Coronavirus : au moins 47 décès de résidents d'Ehpad recensés en région Centre-Val de Loire

Le recensement des décès dans les Ehpad imputables au coronavirus a débuté le 28 mars. (Photo d'illustration) / © Carola68 / Pixabay
Le recensement des décès dans les Ehpad imputables au coronavirus a débuté le 28 mars. (Photo d'illustration) / © Carola68 / Pixabay

D’après les premières remontées, au moins 47 résidents d'Ehpad de la région Centre-Val de Loire sont décédés à cause du coronavirus. 780 pensionnaires de ces établissements sont par ailleurs malades. En France, le Covid-19 a provoqué la mort de 1416 personnes âgées en maison de retraite.

Par Julie Postollec

Ce ne sont que les premières estimations. Donc le bilan pourrait s'alourdir encore rapidement. Mais selon les données partielles collectées par l’Agence Régionale de Santé (ARS) Centre-Val de Loire, au moins 47 pensionnaires d’Ehpad sont décédés du Covid-19 depuis le début de l’épidémie.
Sur ces 47 personnes âgées, 33 sont mortes dans leur établissement d’accueil, et 14 à l’hôpital. Ces 14 cas sont déjà répertoriés dans les chiffres de l'hôpital communiqués quotidiennement.

L’ARS se refuse à donner les noms des établissements médico-sociaux concernés, mais a précisé pour chaque département le nombre des décès en Ehpad sur les 33 recensés :
  • Cher : 5
  • Eure-et-Loir : 6
  • Indre : 9
  • Indre-et-Loire : 2
  • Loir-et-Cher : 6
  • Loiret : 5
Au total, 131 personnes sont donc décédées dans les hôpitaux et Ehpad de la réhion.

En France, au moins 1.416 décès en Ehpad sont dus au coronavirus, rapportait le directeur général de la Santé vendredi 3 avril.

780 personnes malades

Sur les 159 établissements médico-sociaux de la région Centre-Val de Loire qui ont fait remonter leurs données, on compte 780 résidents malades, dont 160 testés positifs au Covid-19 et 620 cas possibles.

Parmi les maisons de retraite qui rencontrent le plus de difficultés en Centre-Val de Loire, celle de Salbris, dans le Loir-et-Cher.

Les 10 décès enregistrés à l’Ehpad de Salbris la semaine dernière ne seraient pas tous directement imputables au Covid-19, d’après l’ARS.

L'organisme régional tient à rappeler que des décès naturels ou liés à des maladies chroniques classiques peuvent aussi survenir dans ce type d'établissement.

Depuis le 28 mars, les directions des Ehpad doivent remplir une application nationale pour indiquer le nombre de décès survenus dans leur maison de retraite imputables au Covid-19. Sont comptés les dépistages positifs et les cas probables.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus