Démographie : avec 2,5 millions d’habitants, le Centre-Val de Loire est la région la moins peuplée de France

La région Centre-Val de Loire compte 2 576 252 habitants au 1er janvier 2017, selon le dernier recensement de l’Insee dévoilé ce lundi 30 décembre. Notre région reste la moins peuplée de France, avant la Corse, avec 4 % du total de la population métropolitaine.
Nous sommes exactement 2 576 252 habitants en Centre-Val de Loire. Un chiffre stable en très légère hausse, révélée par une étude de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) le 30 décembre. Depuis 2012, la population progresse en moyenne de 0,1 % par an, un taux comparable à la Normandie, la Bourgogne-Franche-Comté, les Hauts-de-France ou encore le Grand Est.

Si la population progresse très légèrement, le Centre-Val de Loire reste la région la moins peuplée de France continentale (c'est-à-dire hors Corse). Notre région est l’une des plus rurales de France : une personne sur cinq vit dans une commune de moins de 1 000 habitants, ce qui représente 70 % des communes de la région.
 
Made with Flourish
 
À eux deux, les départements du Loiret et de l’Indre-et-Loire concentrent la moitié des habitants de la région. Dans le Loiret, l’Insee constate une augmentation de la population de 0,5 % par an, soit la croissance la plus élevée dans la région. Juste derrière, on retrouve l’Indre-et-Loire, avec 0,3 % d’habitants en plus chaque année, deuxième département le plus dynamique de la région.

L’Insee observe une croissance démographique qui se poursuit surtout en périphérie des grandes villes. Entre 2012 et 2017, la population s’accroît de 0,8 % par an dans la métropole d’Orléans et de 0,2 % par an dans celle de Tours.
   
La faible croissance démographique observée par l’INSEE en Eure-et-Loir, au cours des cinq dernières années, est due au solde naturel (plus de naissances que de décès) qui vient compenser le déficit du solde migratoire (plus de départs que d’arrivées). Dans le département du Loir-et-Cher, cette tendance est inversée, avec une population qui stagne depuis 2012.
 
En dix ans, les départements du Cher et de l’Indre ont perdu environ 10 000 habitants chacun. Les populations de ces deux départements ont respectivement baissé de 0,5 % et 0,6 % par an entre 2012 et 2017.
 

Le recensement 2020 en préparation

Le rapport de l’INSEE a été publié quelques jours avant le début du recensement de la population en 2020. Le précieux comptage de la population a lieu tous les cinq ans. L’INSEE conseille de répondre par internet, la manière la plus simple de se faire recenser : ce sont les agents recenseurs qui remettent la notice sur laquelle figurent les identifiants de connexion au site Le recensement et moi.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
démographie société