Disparition de André Eve : ses obsèques ont eu lieu jeudi matin à Pithiviers

Le rosiériste André Eve a été inhumé le 6 août 2015 au cimetière de Pithiviers (Loiret). / © F.Marcel
Le rosiériste André Eve a été inhumé le 6 août 2015 au cimetière de Pithiviers (Loiret). / © F.Marcel

Une centaine de personnes se sont recueillies jeudi matin au cimetière de Pithiviers en mémoire du rosiériste André Eve disparu le 1er août dernier. 

Par Ch.L

Malgré la période estivale, une centaine de personnes se sont retrouvées jeudi matin à Pithiviers (Loiret) pour rendre hommage à André Eve. Parents proches, amis, pépiniéristes, élus locaux (parmi lesquels on a pu apercevoir le député et ancien maire d'Orléans Serge Grouard)  tous sont venus saluer une dernière fois le passionné de roses anciennes. Mondialement connu pour ses créations, le jardinier est mort à l'âge de 84 ans dans la nuit du 1er août  dernier. 

C'était un homme délicieux qui adorait rencontrer les autres pour partager son amour des roses et les plaisirs simples de la vie. Il était très agréable.
Paul Lefebvre, un ami 


Rose ancienne Sylvie Vartan par André Eve / © André Eve Le succès, André Eve l'a connu dès 1968 avec sa toute première rose baptisée Sylvie Vartan, un "polyantha au feuillage vert foncé avec une floraison et une remontée exceptionnelles en bouquets de fleurs doubles".  Le premier catalogue d'André Eve, publié en 1985, présentait 275 variétés. Aujourd'hui, le catalogue en compte plus de 600.  

Le pépiniériste avait pris sa retraite en 2000 mais continuait à cultiver son jardin des Morailles, au sud de Pithiviers. 

►►l'ensemble des créations d'André Eve sont visibles dans la roseraie éponyme du Grand jardin du Théâtre des Minuits à la Neuville-sur-Essonne. dans le Loiret. 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le retour des ceintures amérindiennes

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne